effacement

effacement

n.m.
1. Action d'effacer ; fait d'être effacé : L'effacement des tags sur un mur.
2. Action de supprimer les informations enregistrées sur un support magnétique : L'effacement d'un film. Certains virus informatiques provoquent l'effacement des fichiers.
3. Fig. Fait de se tenir à l'écart ; attitude d'une personne effacée : Son effacement ne lui permettra jamais de faire carrière discrétion, modestie

effacement

(efasmɑ̃)
nom masculin
1. action d'effacer, de faire disparaître l'effacement des données d'un ordinateur
2. figuré fait de s'effacer, d'avoir une attitude discrète Cette fille fait preuve d'effacement en classe.

EFFACEMENT

(è-fa-se-man) s. m.
Action d'effacer ; résultat de cette action. L'effacement de l'écriture.
Fig.
Qu'est-ce que le jeûne, sinon l'effacement de nos offenses ? [BOUHOURS, Nouv. rem.]
Perte de l'empreinte propre. L'effacement des caractères.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Si je laisse au temps seul et à l'oubliance des choses passées à faire l'effacement de leur sang [M. DU BELLAY, 502]

ÉTYMOLOGIE

  • Effacer.

effacement

EFFACEMENT. n. m. Action d'effacer, de s'effacer. Dans ce manuscrit, l'effacement des lettres rend la lecture presque impossible. Fig., L'effacement des impressions, des caractères. Rester dans un effacement volontaire.

effacement

Effacement, Obliteratio, Deletio.

effacement


*EFFACEMENT, s. m. Ce mot est de Port-Royal: il n'a pas été admis par l'usage. "Le jeûne est l'effacement de nos offenses. Voy. RETRACEMENT.

Synonymes et Contraires

effacement

nom masculin effacement
1.  Littéraire. Attitude effacée.
2.  Action de faire disparaître.
3.  Action de s'effacer.
Traductions

effacement

הימחקות (נ), הִמָּחֲקוּת

effacement

erasure