effectif, ive

EFFECTIF, IVE

(è-fè-ktif, kti-v') adj.
Terme de théologie. Qui produit des effets. L'amour effectif, celui qui fait pratiquer la loi, par opposition à l'amour affectif qui ne produit que des sentiments.
Qui existe effectivement, réellement. Une armée de trente mille hommes effectifs.
Les plus grands rois ont eu rarement trois cent mille combattants effectifs [VOLT., Mœurs, Juifs.]
Réel, positif.
C'est ce glorieux titre, à présent effectif, Que je viens ennoblir par celui de captif [CORN., M. de Pomp. IV, 3]
Jusqu'à ce qu'on nous craigne et que le temps arrive De remettre en ses mains la puissance effective [ID., Perthar. III, 3]
Ne semble-t-il pas que Dieu n'ait mis cette merveilleuse idée de vertu dans l'esprit d'un philosophe [Socrate] que pour rendre cette idée effective dans la personne de son fils ? [BOSSUET, Hist. II, 6]
Cherchez, imaginez parmi les hommes les différences les plus remarquables ; vous n'en trouverez point de mieux marquée ni qui vous paraisse plus effective que celle qui relève le victorieux au-dessus des vaincus qu'il voit étendus à ses pieds [ID., Duch. d'Orl.]
Ils lui représentèrent que, pour un secours aussi présent et aussi effectif que l'argent et la flotte, il ne lui en coûterait qu'un vain consentement [VERTOT, Révol. rom. XI, 137]
Un homme effectif, homme qui ne promet rien qu'il ne donne.
Effectif dans ses résolutions, fidèle dans ses promesses [FLÉCH., M. de Mont.]
Maréchal [le chirurgien du roi], qui était effectif, et la probité, et la vérité, et la vertu même, était d'ailleurs grossier [SAINT-SIMON, 325, 7]
Dans le même, sens. Sa parole est effective.
S. m. Nombre réel des soldats d'une armée, d'une troupe, par opposition à celui qu'assignent les règlements ou à celui qu'on annonce publiquement. L'effectif n'était que de tant. Terme de comptabilité militaire. Relevé des contrôles annuels.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Moyennant que ce qu'il met en avant ait en soy quelque proprieté effective envers le sujet à quoy on le veut appliquer [LANOUE, 197]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. effectiu ; espagn. efectivo ; ital. effettivo ; du latin effectivus, de effectus, effet.