effraction

effraction

n.f. [ du lat. effractus, brisé, de frangere, rompre, briser ]
Action de briser une clôture, de forcer une serrure en vue de commettre un méfait : Ils sont entrés dans la maison par effraction.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

EFFRACTION

(è-fra-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Fracture des clôtures d'un lieu habité, soit en vue de vol, soit pour toute autre cause. Le vol avec effraction est réputé crime.
Ce maréchal lui montre des maisons couvertes de fer ; elles sont toutes fermées, encore intactes et sans la moindre effraction ; cependant une fumée noire en sort déjà [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. effractionem, de effractum, supin de effringere, briser (voy. FRAGILE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

effraction

EFFRACTION. n. f. Bris de clôture, de meuble, de serrure que fait un voleur pour dérober. Il y a eu vol avec effraction. Effraction extérieure. Effraction intérieure.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

effraction


EFFRACTION, ou ÉFRACTION, s. f. [Efrak-cion: 1re é fer.] Terme de Pratique. Fractûre que fait un voleur pour dérober. "Vol avec éfraction.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

effraction

פריצה (נ), פְּרִיצָהinbraak, inbreukeffrazione, scassoEinbruchindbrudinbrott (efʀaksjɔ̃)
nom féminin
en cassant la serrure de la porte entrer par effraction
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

effraction

[efʀaksjɔ̃] nfbreaking and entering
s'introduire par effraction dans → to break into
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005