effronté

(Mot repris de effrontées)

effronté, e

adj. et n. [ de front ]
Qui agit avec une grande hardiesse à l'égard des autres ; qui ne garde aucune retenue : Je te trouve effronté de lui tenir tête audacieux, impudent ; réservé, timide impertinent, insolent
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

effronté

EFFRONTÉ, ÉE. adj. Qui n'a honte de rien. Enfant effronté. Par extension, Un air, un regard effronté. Substantivement, C'est un effronté, une effrontée.

Fig., Effronté comme un page, Hardi jusqu'à l'impudence.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

effronté

Un Effronté, et eshonté, Os durum, Os impudens, Petulans, Inuerecundae frontis homo.

Il est effronté, Perfricuit frontem, Periit illi frons.

Grandement effronté, Insigniter impudens.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

effronté


EFFRONTÉ, ou ÉFRONTÉ, ÉE, adj. ÉFRONTÉMENT, adv. ÉFRONTERIE, s. f. [1re et 3e é fermé aux trois premiers, la 3e du dern. e muet, 2e long. 4e longue au dern.] Efronté, qui n'a pas de front, impudent, qui n'a honte de rien. Efrontément, d'une manière éfrontée. Impudemment. — Efronterie; impudence. "Homme éfronté, femme éfrontée. — Subst. "C'est un éfronté, une petite effrontée. "Entrer, parler, regarder effrontément. "Soutenir effrontément un mensonge. "Il est plein d'effronterie; il n'a que de l'effronterie. "Il a eu l'effronterie de soutenir ce mensonge. "Par-tout on est convenu qu'en négligeant les manières de leur sexe, les femmes en négligent les devoirs. Par-tout on voit qu'alors tournant en effronterie la mâle et ferme résolution de l'homme, elles s'avilissent par cette odieuse imitation, et déshonorent, à la fois, leur sexe et le nôtre.
   Efronté, Efronterie. Voy. HARDIESSE.
   Rem. Efronté, ne se dit que des persones. Boileau a pourtant dit, dans sa Xe Satire:
   Se font, des mois entiers, sur un lit effronté,
   Traiter d'une visible et parfaite santé.
Mais ce sont des figûres hardies, aprouvées dans les Poètes, et qu'on ne doit pas imiter en prôse, même dans le style le plus relevé.
   On dit, en style proverbial, éfronté comme un page de Cour, extrêmement éfronté.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

effronté

adjectif effronté
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

effronté


effrontée

brash, cheeky, shameless, brazen, impudent, effrontery, impertinent, bold, forward, insolent, sassyחוצפן (ז), חוצפני (ת), חצוף (ת), מחוצף (ת), חָצוּף, חֻצְפָּן, חֻצְפָּנִי, מְחֻצָּףbrutaal, schaamtelooskess, frechsinvergüenza, descaradosfacciato, insolente, sfrontato, spavaldo, spudorato, tosta (faccia tosta)وَقِحdrzýfrækαναιδήςhävytöndrzak生意気な뻔뻔한frekkzuchwałyatrevidoнахальныйfräckที่ไม่เคารพarsızvô lễ厚脸皮的 (efʀɔ̃te)
adjectif
qui manque de respect, de politesse
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

effronté

[efʀɔ̃te] adjinsolent, cheeky
Ce gamin est vraiment effronté → That kid's really cheeky.
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005