élément

(Mot repris de element)

élément

n.m. [ lat. elementum ]
1. Milieu dans lequel un être est fait pour vivre, dans lequel il exerce son activité : L'eau est l'élément des grenouilles. Devant un ordinateur, elle se sent dans son élément.
2. Chacune des choses qui entrent dans la composition d'un corps, d'un ensemble : Il manque un élément pour que cette machine fonctionne composant détail, donnée, précision
3. Personne appartenant à un groupe : Il y a quelques éléments de valeur dans cette équipe sujet
4. En chimie, classe des atomes de même numéro atomique : Classification périodique des éléments.
5. Objet mathématique appartenant à un ensemble.
Les quatre éléments,
l'air, le feu, la terre et l'eau, considérés par les Anciens comme les composants ultimes de la réalité.

éléments

n.m. pl.
1. Principes fondamentaux, notions de base : Il lui reste quelques éléments de droit pénal notion, rudiments
2. Litt. Ensemble des forces naturelles : Les marins luttent contre les éléments déchaînés.

ÉLÉMENT

(é-lé-man ; le t se lie : un é-lé-man-tinaperçu ; au pluriel, l's se lie : des é-lé-man-z-inaperçus) s. m.
Terme des doctrines physiques des anciens. Nom donné à la terre, à l'eau, à l'air et au feu, considérés comme constituant l'univers, et appelés les quatre éléments.
Élie aux éléments parlant en souverain [RAC., Athal. I, 1]
Venait-il renverser l'ordre des éléments ? [ID., ib. I, 4]
Je ne pense pas.... que les éléments paraissent confondus Pour qu'un mortel ici respire un jour de plus [VOLT., Mort de César, III, 5]
Napoléon s'était éveillé à la double clarté du jour et des flammes ; dans son premier mouvement, il s'irrita et voulut commander à cet élément ; mais bientôt il fléchit.... [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 6]
Terme poétique. Le liquide élément, la mer. Au plur. Les éléments, l'ensemble des conditions de saison, de sol, d'atmosphère et de mer. L'armée avait les éléments à combattre.
Au milieu de ce terrible orage d'hommes et d'éléments qui s'amasse autour de lui [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 11]
Terme de chimie. Corps simple, substance indécomposée et regardée provisoirement comme indécomposable. On comptait il y a peu de temps cinquante-six éléments ; mais depuis on en a découvert quelques autres ; et le compte n'en est jamais définitivement arrêté. Il se dit aussi des composés qui forment une combinaison nouvelle. L'acide nitrique et la potasse sont les éléments du salpêtre.
Par extension, tout ce qui entre dans la composition d'une autre chose et sert à la former. Les mots sont les éléments du discours. La famille est l'élément de la société. Des éléments de prospérité. Dans toutes les affaires de ce monde, le temps est un élément nécessaire. Terme de physique. Nom donné aux couples de plaques de zinc et de cuivre, soudées par toute leur surface, dont on se sert pour construire les piles voltaïques dites à auges. Terme d'anatomie. Éléments organiques, nom donné aux dernières parties auxquelles on puisse, par l'analyse anatomique, c'est-à-dire sans décomposition chimique, ramener les tissus et les humeurs. Terme de pathologie. Éléments d'une maladie, les divers phénomènes constants ou pathognomoniques qui la composent. Terme de grammaire. Élément voyelle, élément consonne, celles des lettres qui entrent dans le radical d'un mot. Terme de géométrie. Éléments d'une ligne, d'une surface, d'un solide, parties infiniment petites dont on peut supposer que la ligne, la surface ou le solide sont formés. Éléments astronomiques, ceux qui sont relatifs au mouvement de l'astre, à la nature et aux dimensions de sa trajectoire, à la position qu'il doit occuper sur cette ligne lors d'un instant donné, aux perturbations enfin que ce mouvement peut subir par suite des actions et réactions mutuelles des autres corps célestes, du soleil, et des planètes, par exemple.
Le jour, que tout nous autorise à regarder comme l'un des éléments les plus constants du système du monde [LAPLACE, Expos. IV, 14]
Terme de musique. Éléments musicaux, l'ensemble de toutes les notes. Élément métrique, partie de la mesure qui résulte de la division du temps en deux ou trois notes de même valeur.
Le milieu dans lequel vit un animal. L'élément du poisson, c'est l'eau. Fig. Être dans son élément, se trouver là où l'on se plaît le mieux.
Quant à nous, étant où vous êtes, Nous sommes en notre élément [MALH., VI, 9]
De ses pareils la guerre est l'unique élément [CORN., Don Sanche, I, 1]
Quand il est au cabaret, il est dans son élément [SCARRON, dans RICHELET]
Avec la violente inclination que j'ai de passer ma vie avec les Bretons, je serai dans mon élément [SÉV., 424]
Chez vous l'inquiétude est dans son élément [LA CHAUSSÉE, Mélanide, I, 4]
Être dans son élément, signifie disserter sur les choses qu'on a étudiées, approfondies ; faire ce à quoi l'on est particulièrement propre. Être hors de son élément, se trouver là où l'on n'est pas à son aise.
Au plur. Notions premières. Les éléments de la grammaire. N'avoir que les premiers éléments d'une science, en être aux éléments. N'avoir pas les premiers éléments d'une science, l'ignorer complétement.
Zeuxis, natif d'Héraclée, apprit les premiers éléments de la peinture vers la quatre-vingt-unième olympiade [ROLLIN, Hist. anc. t. XI, 1re part. p. 151, dans POUGENS]
Éléments est le titre de certains ouvrages qui contiennent les premières notions d'un enseignement. Éléments de grammaire latine.
Ses Éléments [d'Euclide] contiennent une suite de propositions qui sont la base et le fondement de toutes les autres parties des mathématiques [ROLLIN, Hist. anc. t. XIII, liv. XXVII, ch. 1, p. 130, dans POUGENS.]
Terme d'alchimie. Élément froid, se disait de l'eau et du mercure.

HISTORIQUE

  • Xe s.
    Ell' en adunet [abandonne] lo suon element [doctrine] [, Eulalie]
  • XIIIe s.
    Dieux establi mes piez seur pierre, seur la fermeté où seinte Eglise est fondée ; et esdreça mes elemenz à bone uuevre [, Psautier, f° 50]
  • XVe s.
    Il est tout vrai et sans mentir, Ne sans verité divertie, Que toute chose elementée Est d'elements alimentée [, l'Alch. à Nat. 733]
    Le [le pape] baiserent au pied, en la main et en la bouche, et commença le cardinal de Vimers, et en après les patriarches, archevesques et evesques et abbez, et consequemment les autres gens d'esglise ; et par les quatre elemens [en nommant les quatre éléments] donna la beneisson à tous estans en estat de grace.... [MONSTRELET, t. I, f° 94, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Le haut ciel s'obscurcit ; cent mille tremblements Confondirent la terre et les trois elements [D'AUB., Tragiques, liv. I, Misères.]
    J'ay honte de voir nos hommes enyvrés de cette sotte humeur de s'effaroucher des formes contraires aux leurs ; il leur semble estre hors de leur element, quand ils sont hors de leur village [MONT., IV, 123]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. element ; espagn. et ital. elemento ; du lat. elementum.

élément

ÉLÉMENT. n. m. Corps simple ou Substance qui ne peut pas se décomposer. Le soufre et l'oxygène sont les éléments de l'acide sulfurique.

On appelle aussi, dans le langage courant, Éléments d'un corps les Substances composées ou simples qui constituent ce corps. Séparer les éléments d'un corps.

En termes de Physique, Les éléments de la pile, Les couples de plaques de zinc et de cuivre, dont on se sert pour construire les piles voltaïques dites à auges.

Il se dit, par extension, de Toute chose qui entre dans la composition d'une autre, qui contribue à la former. Les éléments du langage. Les mots sont les éléments du discours. Il y a là tous les éléments d'un bon ouvrage. Des éléments de prospérité. Le principal élément. L'élément indispensable. Il y a là un élément de dissension. On dit aussi, avec une nuance d'ironie, Éléments de désordre.

Il désignait anciennement les Quatre substances, l'air, le feu, la terre et l'eau que l'on croyait simples, parce qu'on ne savait pas les décomposer, et que l'on supposait être les principes constituants de tous les corps. Les quatre éléments. Le mélange des éléments. Le combat des éléments.

ÉLÉMENTS, au pluriel, se dit des Diverses conditions de sol, de climat, de saison. L'armée dans sa marche eut à combattre les éléments. Ce conquérant fut vaincu par les éléments.

Il signifie encore Milieu dans lequel vit et se meut un être animé, un organisme. L'élément du poisson est l'eau.

Fig., Être dans son élément, Être dans un lieu, dans une société où l'on se plaît, qui convient aux goûts, au caractère, aux aptitudes. Être hors de son élément se dit dans le sens contraire. Quand il est à Paris, il est dans son élément. Dès qu'il a quitté la campagne, il est hors de son élément.

Fig., C'est son élément, se dit d'une Occupation à laquelle une personne s'adonne ou d'une Matière où une personne est particulièrement compétente, du Milieu où elle se plaît le plus. La guerre est son élément. L'étude est son élément. Quand il parle théâtre, il est dans son élément.

ÉLÉMENTS, au pluriel, se dit aussi des Principes d'un art ou d'une science. Les éléments de la grammaire, de la géométrie. Absolument, Il en est aux éléments, aux premiers éléments.

N'avoir pas les premiers éléments d'une science, N'en avoir aucune notion, y être extrêmement ignorant.

element

Element, Elementum.

elément


ELÉMENT, s. m. ÉlÉMENTAIRE, adj. [Éléman, mantère: 1re et 2e é fer., 3e lon., 4e è moy. et long.] 1°. Corps simple, qui entre dans la composition des corps naturels, qu'on apèle mixtes. "Les quatre élémens vulgaires sont, le feu, l'eau, l'air, et la terre. "Il ne restoit plus aux Forbins qu'à paroître dans la Marine, pour cueillir, sur le plus terrible des élémens, les mêmes lauriers qu'ils avoient si souvent moissonnés au champ de Mars. Mourraille. Acad. de Mars.
   J'aurois pu vaincre seul, en ces premiers momens,
   Les efforts conjurés des divers élémens.
       Le Chev. de Langeac.
= 2°. Au figuré, lieu où l'on se plait. "La chasse est son élément. "Quand il est à Paris, il est dans son élément; quand il n'y est pas, il est hors de son élément. = 3°. Au pluriel, principes d'un art, ou d'une science. "Les élémens de la Gramaire, de la Géométrie. "Être encore aux élémens, aux premiers élémens. "Les Anglois étoient encore aux élémens du Commerce.
   ÉLÉMENTAIRE~, qui apartient à l'élément. "Corps élémentaire: Le feu élémentaire (n°. 1°.) Géométrie élémentaire (n°. 3°.) Les élémens de Géométrie. "Il est difficile de bien faire un livre élémentaire. L'Ab. de Fontenai. = M. de Wailly l'a employé substantivement. "Je ne m'en suis pas tenu, dit-il, au pur élémentaire de la Grammaire.

Synonymes et Contraires

élément

nom masculin élément
1.  Partie d'un tout.
2.  Information donnée.
Traductions

élément

Element, Bestandteil, Baustein, Grundstoff, Naturgewalt, Urstoff, Zelle, Bauteil, Stückelement, itemelement, bestanddeel, beginsel, factor, samenstellend deel, itemאיבר (ז), אייטם (ז), אלמנט (ז), גורם (ז), יסוד (ז), מרכיב (ז), נתון (ז), עצם (ז), פריט (ז), קומפוננט (ז), רכיב (ז), רְכִיב, נָתוּן, יְסוֹד, מַרְכִּיבbeginselelementelement, genstandelementoelemento, artículoalkuaine, elementti, nimikeelemento, articoloelementaelemento, componente, meio, rudimento, itemelement, sakстихия, пункт, элементبَنْدٌ, جُزْءpoložka, prvekαντικείμενο, στοιχείοelement, predmet要素, 項目요소, 항목elementelement, pozycjaสิ่งของในรายการ, องค์ประกอบbileşen, maddehạng mục, yếu tố要素, 项目 (elemɑ̃)
nom masculin
1. partie d'un ensemble les éléments d'un meuble les éléments d'un dossier
2. personne qui fait partie d'un groupe un bon élément
3. être dans un environnement familier

élément

[elemɑ̃]
nm
[ensemble, système, problème] → element
des éléments de réponse → parts of an answer
(= pièce) → component, part
(= rudiment) → element
les éléments de l'algèbre → the elements of algebra éléments
nmpl
(= forces naturelles) les éléments → the elements
(MILITAIRE)elements
éléments indésirables → undesirable elements