embéguiné, ée

EMBÉGUINÉ, ÉE

(an-bé-ghi-né, née) part. passé.
Qui porte un béguin.
Elles craignaient qu'un refus obstiné Ne les brouillât avec nos sœurs de Nantes : Ainsi jugea l'État embéguiné [GRESS., Vert-Vert, ch. II]
Entiché, prévenu.
Est-il possible que vous serez toujours embéguiné de vos apothicaires et de vos médecins ? [MOL., Mal. im. III, 3]