embaumer

(Mot repris de embaume)
Recherches associées à embaume: suave

embaumer

v.t. [ de baume ]
1. Traiter un cadavre par des substances qui permettent de le conserver : Les Égyptiens embaumaient le corps de leurs pharaons momifier
2. Emplir d'une odeur agréable, de l'odeur de : Cet encens embaume la pièce parfumer ; empuantir sentir ; empester, puer
v.i.
Répandre une odeur agréable : Le jasmin embaume.

embaumer

(ɑ̃bome)
verbe transitif
1. lieu remplir d'une bonne odeur les fleurs embaument la pièce
2. cadavre traiter pour conserver embaumer les morts

embaumer


verbe intransitif
sentir bon Ces fleurs embaument.

embaumer


Participe passé: embaumé
Gérondif: embaumant

Indicatif présent
j'embaume
tu embaumes
il/elle embaume
nous embaumons
vous embaumez
ils/elles embaument
Passé simple
j'embaumai
tu embaumas
il/elle embauma
nous embaumâmes
vous embaumâtes
ils/elles embaumèrent
Imparfait
j'embaumais
tu embaumais
il/elle embaumait
nous embaumions
vous embaumiez
ils/elles embaumaient
Futur
j'embaumerai
tu embaumeras
il/elle embaumera
nous embaumerons
vous embaumerez
ils/elles embaumeront
Conditionnel présent
j'embaumerais
tu embaumerais
il/elle embaumerait
nous embaumerions
vous embaumeriez
ils/elles embaumeraient
Subjonctif imparfait
j'embaumasse
tu embaumasses
il/elle embaumât
nous embaumassions
vous embaumassiez
ils/elles embaumassent
Subjonctif présent
j'embaume
tu embaumes
il/elle embaume
nous embaumions
vous embaumiez
ils/elles embaument
Impératif
embaume (tu)
embaumons (nous)
embaumez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais embaumé
tu avais embaumé
il/elle avait embaumé
nous avions embaumé
vous aviez embaumé
ils/elles avaient embaumé
Futur antérieur
j'aurai embaumé
tu auras embaumé
il/elle aura embaumé
nous aurons embaumé
vous aurez embaumé
ils/elles auront embaumé
Passé composé
j'ai embaumé
tu as embaumé
il/elle a embaumé
nous avons embaumé
vous avez embaumé
ils/elles ont embaumé
Conditionnel passé
j'aurais embaumé
tu aurais embaumé
il/elle aurait embaumé
nous aurions embaumé
vous auriez embaumé
ils/elles auraient embaumé
Passé antérieur
j'eus embaumé
tu eus embaumé
il/elle eut embaumé
nous eûmes embaumé
vous eûtes embaumé
ils/elles eurent embaumé
Subjonctif passé
j'aie embaumé
tu aies embaumé
il/elle ait embaumé
nous ayons embaumé
vous ayez embaumé
ils/elles aient embaumé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse embaumé
tu eusses embaumé
il/elle eût embaumé
nous eussions embaumé
vous eussiez embaumé
ils/elles eussent embaumé

EMBAUMER

(an-bô-mé) v. a.
Remplir d'une odeur de baume, et, en général, de toute bonne odeur. Les citronniers embaument l'air. Cette liqueur embaume la bouche.
L'air est embaumé par la grande quantité de fleurs que fournissent les orangers, les citronniers et les autres arbres [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 44, dans POUGENS]
Près des flots du riant Ilisse, Les parfums dorés du narcisse Embaument nos vallons fleuris [M. J. CHÉNIER, Œd. à Col. II, 2]
Absolument. Ce vin embaume.
Remplir un corps mort de substances balsamiques, pour le préserver de la putréfaction. Le moyen le plus habituel employé par les Égyptiens pour embaumer les corps était d'en saturer chaque partie avec de l'asphalte.
Par extension, remplir un corps mort d'une substance quelconque propre à en assurer la conservation. Les substances les plus employées aujourd'hui pour embaumer sont le deutochlorure de mercure, une solution d'acétate ou de chlorure d'alumine poussée par les artères, ou de chlorure de zinc avec addition d'hyposulfite de soude.
S'embaumer, v. réfl. Être imprégné d'une bonne odeur. L'appartement s'embauma du bouquet qu'on avait apporté. Être préservé de la putréfaction. Certains corps ne s'embaument pas facilement.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Les douze pairs [ils] firent bien enbasmer [, Ronc. p. 176]
  • XIIIe s.
    Li cors le roi fu embaumés et fu portés à Roem en Normandie [, Chron. de Rains, p. 17]
    Et sachiez que, sitost comme les messages ouvrirent leur escrins là où ces choses estoient, il sembloit que toute la chambre fust embausmée, si souef fleroit [tant cela sentait bon] [JOINV., 260]
    Qui autrui vuet blasmer, il doit estre sans blasme, Et qui vuet [veut] embasmer, il doit avoir du basme [J. DE MEUNG, Test. 694]
  • XVe s.
    Je vueil que.... vous prenez le cœur de mon corps, et le faytes bien embaumer [FROISS., I, I, 47]
  • XVIe s.
    Devant l'autel, des cyprès singuliers Je vis fleurir soubz odeur embasmée [MAROT, I, 175]
    J'embaumai le corps mort dudit seigneur de Martigues [PARÉ, Introd. 27]
    Ange divin, qui mes playes embame, Pour soulager les peines de mon ame [RONS., 17]
    Qui put le plus, le plus s'embome [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 104]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et baume ; provenç. enbasmar, embaymar ; espagn. embalsamar ; ital. imbalsamare.

embaumer

EMBAUMER. v. tr. Introduire dans un cadavre des substances propres à empêcher qu'il ne se corrompe. On l'a embaumé.

Il signifie aussi, simplement, Parfumer, remplir de bonne odeur. Il vient de ces orangers une odeur qui embaume toute la maison. Ces fleurs ont embaumé ma chambre. Absolument, Cette rose embaume.

embaumer

Embaumer des corps morts, Condire mortua corpora.

Synonymes et Contraires

embaumer

verbe intransitif embaumer
Répandre une odeur agréable.
empester, puer -familier: ne pas sentir la rose -populaire: chlinguer, cocoter, cocotter, cogner, dégager, fouetter, schlinguer.

embaumer

verbe transitif embaumer
Remplir d'une bonne odeur.
Traductions

embaumer

embalm, give off an odour, reek, smell, perfume, fragrance

embaumer

geuren, rieken, ruiken, balsemen, doen geuren, lekker ruiken (naar)

embaumer

בישם (פיעל), חנט (פ'), נתן ריחו, חָנַט, בִּשֵּׂם

embaumer

fer flaire, fer olor

embaumer

lugte

embaumer

odori

embaumer

despedir olor, oler

embaumer

lukte

embaumer

dofta

embaumer

[ɑ̃bome] vt
[+ corps] → to embalm
(= parfumer) → to fill with its fragrance
(= sentir) embaumer la lavande → to be fragrant with lavender