embellir

(Mot repris de embellissions)

embellir

v.t.
1. Rendre plus beau : Ces rideaux embellissent la pièce agrémenter, orner ; déparer, gâter
2. Faire paraître plus beau ; flatter : Ce maquillage embellit son regard avantager ; enlaidir
3. Faire paraître trop beau : Il embellit beaucoup sa vie amoureuse.
v.i.
Devenir beau ou plus beau : Cet arbre embellit d'année en année.

embellir


Participe passé: embelli
Gérondif: embellissant

Indicatif présent
j'embellis
tu embellis
il/elle embellit
nous embellissons
vous embellissez
ils/elles embellissent
Passé simple
j'embellis
tu embellis
il/elle embellit
nous embellîmes
vous embellîtes
ils/elles embellirent
Imparfait
j'embellissais
tu embellissais
il/elle embellissait
nous embellissions
vous embellissiez
ils/elles embellissaient
Futur
j'embellirai
tu embelliras
il/elle embellira
nous embellirons
vous embellirez
ils/elles embelliront
Conditionnel présent
j'embellirais
tu embellirais
il/elle embellirait
nous embellirions
vous embelliriez
ils/elles embelliraient
Subjonctif imparfait
j'embellisse
tu embellisses
il/elle embellît
nous embellissions
vous embellissiez
ils/elles embellissent
Subjonctif présent
j'embellisse
tu embellisses
il/elle embellisse
nous embellissions
vous embellissiez
ils/elles embellissent
Impératif
embellis (tu)
embellissons (nous)
embellissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais embelli
tu avais embelli
il/elle avait embelli
nous avions embelli
vous aviez embelli
ils/elles avaient embelli
Futur antérieur
j'aurai embelli
tu auras embelli
il/elle aura embelli
nous aurons embelli
vous aurez embelli
ils/elles auront embelli
Passé composé
j'ai embelli
tu as embelli
il/elle a embelli
nous avons embelli
vous avez embelli
ils/elles ont embelli
Conditionnel passé
j'aurais embelli
tu aurais embelli
il/elle aurait embelli
nous aurions embelli
vous auriez embelli
ils/elles auraient embelli
Passé antérieur
j'eus embelli
tu eus embelli
il/elle eut embelli
nous eûmes embelli
vous eûtes embelli
ils/elles eurent embelli
Subjonctif passé
j'aie embelli
tu aies embelli
il/elle ait embelli
nous ayons embelli
vous ayez embelli
ils/elles aient embelli
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse embelli
tu eusses embelli
il/elle eût embelli
nous eussions embelli
vous eussiez embelli
ils/elles eussent embelli

EMBELLIR

(an-bè-lir) v. a.
Rendre beau, ou plus beau. Des monuments embellissent la ville. Il a beaucoup embelli son habitation.
Le cygne plaît à tous les yeux ; il décore, embellit tous les lieux qu'il fréquente [BUFFON, Cygne.]
Absolument. La parure embellit.
Le poëte lui donne ici l'épithète de beau, quoique la tristesse n'embellisse pas [BERN. DE ST-PIERRE, Harm. VII, De l'amitié.]
Fig. Orner, répandre des agréments sur.
Seigneur, embellissez ce grand nom de vainqueur Du nom plus glorieux de pacificateur [VOLT., Brut. III, 7]
Viens embellir cette âme esclave de la tienne [ID., Scythes, III, 2]
Une amitié sincère embellissait nos jours [RAYNOUARD, États de Blois, II, 5]
Embellir une histoire, un récit, y ajouter des traits qui ne sont pas vrais pour la rendre plus piquante ou pour la faire valoir.
N'y ajoutez-vous rien, n'embellissez-vous pas votre histoire ? [MASS., Car. Médis.]
V. n. Devenir beau ou plus beau. Cette enfant embellit tous les jours.
La phrase de croître et d'embellir semblait n'avoir été faite que pour elle [HAMILT., Gramm. 4]
Familièrement et ironiquement. Ne faire que croître et embellir, se dit de défauts, d'habitudes, de passions qui vont toujours augmentant.
Sa sottise tous les jours ne fait que croître et embellir [MOL., Comtesse, 1]
Ses soupçons ne firent que croître et embellir [HAMILT., Gramm. 8]
S'embellir, v. réfl. Devenir beau.
On s'embellit encore en voyant ce qu'on aime [LACHAUSSÉE, Mélanide, IV, I]
Ce More l'adorait ; son front victorieux Sut à force d'exploits s'embellir à ses yeux [DUCIS, Othel. I, 7]
Fig.
Dans le bonheur, tout s'embellit à nos yeux [, Dict. de l'Académie]

REMARQUE

  • Embellir, v. n. se conjugue avec l'auxiliaire avoir, quand on veut exprimer l'action : il a embelli depuis quelque temps ; avec l'auxiliaire être, quand on veut marquer l'état : comme cette femme est embellie !

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li solaus se torne al serain, Et s'enbielist et soir et main [, Partonopeus, V. 13]
    Et jà soit ce ke li cavel [cheveux] ne soient membre, à parler soutilment, mais soient por le cors enbielir.... [ALEBRANT, f° 33]
    Se il li plaist qu'il i voelle estre [écuyer], Miex m'en embelira son estre [, Bl. et Jeh. V. 199]
    La seignurie, De reims [rameaux], de flurs e fruit garnie, De foille e verdure enbelie [, Édouard le conf. V. 3808]
  • XVe s.
    Il [le roi anglais] regarda et imagina que sa guerre du roi de France en seroit embellie [par l'hommage du duc de Bretagne], et qu'il ne pouvoit avoir plus belle entrée au royaume, ni plus profitable que par Bretagne [FROISS., I, I, 152]
  • XVIe s.
    Les peinctures de quoy la poësie a embelli l'aage doré [MONT., I, 235]
    Les femmes, au veu et au sceu d'un chascun, s'embellissent d'une beauté faulse et empruntée [ID., II, 281]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et beau, bel ; provenç. embellir, embellezir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    EMBELLIR. Ajoutez :
    Terme de féodalité. Embellir sa terre, voy. PAROISSE.

    HISTORIQUE

    • Ajoutez : XIIe s.
      Il [les anges] sont enbelit de tote bealteit [, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 290]

embellir

EMBELLIR. v. tr. Rendre plus beau. Embellir une maison. Embellir un ouvrage. Cette fontaine embellit votre jardin. Absolument, La parure embellit, le bonheur embellit.

Embellir un conte, embellir une histoire, Les orner aux dépens de la vérité, ou les rendre plus agréables par des détails intéressants.

Embellir la situation, La présenter comme plus belle qu'elle n'est.

EMBELLIR, intransitif, et S'EMBELLIR signifient Devenir plus beau. Cette jeune fille embellit de jour en jour. La campagne s'embellit, commence à s'embellir. Cette ville s'embellit d'année en année. L'avenir s'embellit à nos yeux.

Fig., Ne faire que croître et embellir. Voyez CROÎTRE.

embellir

Embellir, Decorare, Condecorare, Ornare, Exornare.

embellir


EMBELLIR, ou EMBÉLIR, v. act. EMBÉLISSEMENT, s. m. [Anbéli, liceman; 2e é fer. 4e e muet au 2d.] Embellir, c'est rendre beau, orner. "Embellir une maison. — V. neut. Devenir plus beau. Elle embellit tous les jours. En mauvaise part, embellir un conte, une histoire, l'orner aux dépens de la vérité. On dit proverbialement, de toutes les chôses qui croissent, soit en bien, soit en mal: cela ne fait que croitre et embellir.
   Rem. Avec les persones, embellir, neut. est plus propre, et avec les chôses, le réciproque s'embellir. "La campagne s'embellit, et non pas embellit.
   EMBÉLISSEMENT est l'action d'embélir. "Il s'ocupe depuis longtemps de l'embellissement de sa maison; ou l'ornement qui embélit. "On a fait à cette maison de grands embélissemens. "Cette fontaine est un embellissement~ pour ce jardin.

Synonymes et Contraires

embellir

verbe embellir
2.  Montrer une chose sous un jour meilleur.
Traductions

embellir

(ɑ̃beliʀ)
verbe transitif
rendre plus beau

embellir

verschönern, schöner machen, beschönigen, schönenembellish, beautify, flatterverfraaien, flatteren, opwerken, vermooien, mooier wordenגנדר (פיעל), ייפה (פיעל), יפה (פ'), עטר (פ'), פיאר (פיעל), יִפָּה, יָפֶה, פֵּאֵרvleiplibeligitornar mais beloînfrumuseţaлакироватьabbellire, imbellire美化
verbe intransitif
devenir plus beau Elle embellit de jour en jour.

embellir

[ɑ̃beliʀ]
vt
[+ maison, ville] → to do up, to make more attractive
[+ histoire] → to embellish
vi → to grow lovelier, to grow more attractive