embourser

(Mot repris de emboursait)

EMBOURSER

(an-bour-sé) v. a.
Mettre en bourse ; recevoir de l'argent.
Nos héros de finance Emboursent l'argent de la France [VOLT., Épît. XIX.]
Fig. Embourser des coups de bâton, en recevoir.
....Et si dans la province Il se donnait en tout vingt coups de nerf de bœuf, Mon père pour sa part en emboursait dix-neuf [RAC., Plaid. I, 5]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Tex cuide [tel croit] gaaignier qui pert, Et autre enborse le gaain [, Ren. 20865]
    Cil enortent [exhortent] le mal à fere, Qui bien en sevent lor prou trere [tirer leur avantage], Et enborsent autrui avoir [, ib. 10971]
  • XVIe s.
    Si en tout le territoire n'estoient que trente coups de bastons à guaignier, il en emboursoit tousjours vingt huict et demy [RABEL., Pant. IV, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et bourse.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

embourser

EMBOURSER. v. a. Mettre en bourse. J'ai dépensé l'argent que j'avais reçu, je n'en ai rien emboursé. Ce que nous jouons est pour les pauvres, et non pour embourser.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

embourser

Embourser, In loculos mittere, Condere in crumenam.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606