embouser

EMBOUSER

(an-bou-zé) v. a.
Garnir de bouse.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et si ort et si embousé [J. DE MEUNG, Tr. 343]
  • XVIe s.
    Le lescher se previent avec fiente de bœuf, de laquelle le bœuf est frotté par tous les lieux de son corps où il peut atteindre avec la langue ; car, ainsi embouzé, l'amertume qu'il y treuve le garde de se lescher [O. DE SERRES, 297]
    Sa barbe est presque toute embousée [RAB., Garg. I, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et bouse.