embrassade

embrassade

n.f.
(Surtout au pl.) Action de deux personnes qui s'embrassent : Les deux amies se livrèrent à de longues embrassades enlacement, étreinte

embrassade

(ɑ̃bʀasad)
nom féminin
action de s'embrasser Leurs retrouvailles ont donné lieu à de longues embrassades.

EMBRASSADE

(an-bra-sa-d') s. f.
Action de deux personnes qui s'embrassent.
Sophie pouvoit à peine suffire à toutes les embrassades et à tous les compliments qu'on lui fit [SCARR., Rom. com. II, 14]
Mon importun et lui courant à l'embrassade [MOL., Fâcheux, I, 1]
Ces affables donneurs d'embrassades frivoles [ID., Mis. I, 1]
Cet homme-là avec ses grandes embrassades est un fourbe [ID., Pourceaug. II, 4]
Mme Scarron a reçu votre embrassade [SÉV., 127]
J'ai ma pipe et vos embrassades, Venez me donner mon congé [BÉRANG., Vieux cap.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ce ne furent que salutations et embrassades [LANOUE, 557]
    Treves d'embrassades [D'AUB., Vie, XXX]
    Donne moy une embrassade [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Embrasser.

embrassade

EMBRASSADE. n. f. Action de deux personnes qui s'embrassent. Ils échangèrent une dernière embrassade.

embrassade


EMBRASSADE, s. f. EMBRASSEMENT, s. m. ÉMBRASSER~, v. a. [Anbra-sade, seman, : 3e e muet au 2d, é fer. au 3e.] Les deux substantifs ont à-peu-près le même sens; mais ils n'ont pas le même emploi. Le 1er se dit des embrassemens qui se font en signe d'amitié. "Ils se sont faits mille embrassades: le 2d signifie seulement l'action d'embrasser, de quelque caûse qu'elle viène. "Leur querelle a fini par des embrassemens. L. T. L'Acad. les met sans marquer cette distinction, qui parait fort juste. — Elle n'a pourtant pas lieu dans tous les styles. Embrassade n'est que du style familier. Embrassement peut entrer dans le beau style. = * On a dit anciènement embrassée.
   EMBRASSER, 1°. Serrer, étreindre avec les deux brâs. Acad. Environer, serrer de ses bras. Trév. "On les a accommodés, et ils se sont embrassés. "Embrasser les genoux d'un Prince, dont on implore la clémence. "Cet arbre est si gros, que deux hommes ne peuvent l'embrasser. = 2°. Figurément, environer, ceindre. "L'Océan embrasse la terre. = 3°. Contenir, renfermer. "Cette question embrasse bien des matières. = 4°. Entreprendre; se charger de. "Il embrasse trop d'affaires. De là le proverbe: "Qui trop embrasse, mal étreint. = 5°. On dit aussi en style figuré, noble et élégant, embrasser un parti, une profession. "Embrasser la cause, la défense, la querelle de quelqu'un. = Il ne régit pas, en ce sens, toute sorte de noms, et l'on ne doit pas dire, à l'exemple de Molière:
   Et sans rien embrasser,
   Vous-même vous verrez ce qu'on en doit penser.
       Dom Garcie.

Synonymes et Contraires

embrassade

nom féminin embrassade
Action de s'embrasser.
accolade, baiser -littéraire: embrassements, étreinte.
Traductions

embrassade

התחבקות (נ), התנשקות (נ), התרפקות (נ), חביקה (נ), חיבוק (ז), לפיתה (נ), נישוק (ז), לְפִיתָה, הִתְחַבְּקוּת, חִבּוּק