embrassement

embrassement

n.m.
Litt. Action de s'embrasser longuement, avec tendresse ; embrassade : Les embrassements de deux frères étreinte
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

EMBRASSEMENT

(an-bra-se-man) s. m.
Action d'embrasser ou de s'embrasser. De tendres embrassements.
De jouir de l'honneur de vos embrassements [CORN., Nicom. II, 2]
De protestations, d'offres et de serments Vous chargez la fureur de vos embrassements [MOL., Mis. I, 1]
Dans cet embrassement recevez mes adieux [RAC., Mithr. III, 1]
Vous craindrez-vous sans cesse, et vos embrassements [d'Agrippine et de Néron] Ne se passeront-ils qu'en éclaircissements ? [ID., Brit. I, 2]
Les revoir [mes enfants] et mourir dans leurs embrassements [VOLT., Fanat. II, 5]
Au plur. Conjonction de l'homme et de la femme. Embrassements légitimes, illégitimes.

SYNONYME

  • EMBRASSEMENT, EMBRASSADE. Il n'y a entre ces deux mots d'autre différence, sinon que embrassade est du style familier, tandis que embrassement est de tous les styles.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Les joies durent longement, L'acoler et l'embracement, Que la mere vers son fil meine [, Grégoire le Grand, p. 74]
  • XVIe s.
    Tous deux au departir se baisant doucement, S'entredisent adieu d'un long embrassement [RONS., 892]

ÉTYMOLOGIE

  • Embrasser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

embrassement

EMBRASSEMENT. n. m. Action d'embrasser ou de s'embrasser. Un long, un tendre embrassement. Leur contestation finit par des embrassements.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

embrassement

Embrassement, Complexus huius complexus, Amplexus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

embrassement

ασπασμός

embrassement

abrazo