embrené, ée

EMBRENÉ, ÉE

(an-bre-né, née) part. passé.
Enfant tout embrené. Fig.
On t'eût admise [à un bal royaliste] à cause de moi, qui suis la pureté même ; car j'ai été pur dans un temps où tout était embrené [P. L. COUR., Lett. II, 109]