emmi

EMMI

(an-mi) adv.
Au milieu de (terme vieilli).
Emmi les champs [MALH., le XXXIIIe livre de Tite Live, ch. 19]
Se promener emmi les rues [ID., Lexique, éd. L. Lalanne]
Emmi les champs, se dit encore couramment par les paysans normands. Ce mot, bien employé, trouverait sa place dans le style actuel.

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et l'anc. franç. mi, milieu, du lat. medius (en mi représente in medio).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

emmi

EMMI. Préposition, qui regit l'accusatif, Au milieu. Emmi les champs. emmi la place. Ce mot est bas, & n'est que dans la bouche du peuple.

EMMIELLER, EMMIELLURE. Voy MIEL.

emmi

Emmi. prép. de lieu qui regit l'accusatif, & qui ne se dit que des choses qui sont par terre & dans un lieu exposé aux yeux de tout le monde. J'ai trouvé cela emmi la place, emmi les ruës. Il est bas.

Dictionnaire de L'Académie française 1st Edition © 1694

emmi

Emmi le palais, quasi in medio, etc.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

emmi


*EMMI, ou EMMY, adv. Vieux. Parmi, au milieu de. "Tout le grain s'est répandu emmi la place. — On le dit encôre dans certaines Provinces.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788