emmitouflé, ée

EMMITOUFLÉ, ÉE

(an-mi-tou-flé, flée) part. passé.
Dès que j'aurai la tête moins emmitouflée [VOLT., Lett. d'Argental, 24 sept. 1762]

PROVERBE

    Jamais chat emmitouflé ne prit souris, c'est-à-dire pour faire quelque chose de difficile, il faut avoir toute liberté de mouvement.