emmurer

(Mot repris de emmurasses)

emmurer

[ ɑ̃myre] v.t.
1. Enfermer derrière un mur en condamnant toutes les issues : Certains prisonniers étaient emmurés.
2. Enfermer dans un endroit d'où l'on ne peut sortir : L'éboulement a emmuré les spéléologues murer

emmurer

(ɑ̃myʀe)
verbe transitif
enfermer dans un endroit totalement clos La meurtrière avait emmuré son mari.

emmurer


Participe passé: emmuré
Gérondif: emmurant

Indicatif présent
j'emmure
tu emmures
il/elle emmure
nous emmurons
vous emmurez
ils/elles emmurent
Passé simple
j'emmurai
tu emmuras
il/elle emmura
nous emmurâmes
vous emmurâtes
ils/elles emmurèrent
Imparfait
j'emmurais
tu emmurais
il/elle emmurait
nous emmurions
vous emmuriez
ils/elles emmuraient
Futur
j'emmurerai
tu emmureras
il/elle emmurera
nous emmurerons
vous emmurerez
ils/elles emmureront
Conditionnel présent
j'emmurerais
tu emmurerais
il/elle emmurerait
nous emmurerions
vous emmureriez
ils/elles emmureraient
Subjonctif imparfait
j'emmurasse
tu emmurasses
il/elle emmurât
nous emmurassions
vous emmurassiez
ils/elles emmurassent
Subjonctif présent
j'emmure
tu emmures
il/elle emmure
nous emmurions
vous emmuriez
ils/elles emmurent
Impératif
emmure (tu)
emmurons (nous)
emmurez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais emmuré
tu avais emmuré
il/elle avait emmuré
nous avions emmuré
vous aviez emmuré
ils/elles avaient emmuré
Futur antérieur
j'aurai emmuré
tu auras emmuré
il/elle aura emmuré
nous aurons emmuré
vous aurez emmuré
ils/elles auront emmuré
Passé composé
j'ai emmuré
tu as emmuré
il/elle a emmuré
nous avons emmuré
vous avez emmuré
ils/elles ont emmuré
Conditionnel passé
j'aurais emmuré
tu aurais emmuré
il/elle aurait emmuré
nous aurions emmuré
vous auriez emmuré
ils/elles auraient emmuré
Passé antérieur
j'eus emmuré
tu eus emmuré
il/elle eut emmuré
nous eûmes emmuré
vous eûtes emmuré
ils/elles eurent emmuré
Subjonctif passé
j'aie emmuré
tu aies emmuré
il/elle ait emmuré
nous ayons emmuré
vous ayez emmuré
ils/elles aient emmuré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse emmuré
tu eusses emmuré
il/elle eût emmuré
nous eussions emmuré
vous eussiez emmuré
ils/elles eussent emmuré

EMMURER

(an-mu-ré) v. a.
Enfermer entre des murailles. Entourer de murailles.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    À ce conseil se tint li rois, si fit que fols ; mieux lui venist l'avoir enmurée [une femme] [, Chron. de Rains, p. 7]
  • XVe s.
    Le marquis lui promettoit [à la reine de Hongrie] que, si par force il la prenoit, il la feroit emmurer en une tour [FROISS., II, II, 233]
  • XVIe s.
    Il alla mettre le siege de vant la ville de Chalcedoine, laquelle il emmura tout à l'entour [AMYOT, Alc. 61]
    C'est une longue vallée emmurée de costé et d'autre de grandes et hautes montagnes [ID., Flam. 4]
    Il semble qu'ils soient emmurés dedans leur harnois, comme dedans une prison de fer [ID., Lucull. 53]
    Je crois qu'on trouvera quelque invention de nous emmurer [d'une armure défensive] pour nous en garantir [des balles] [MONT., II, 94]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et mur ; provenç. enmurar, emurar.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • EMMURER. - HIST. Ajoutez :
  • XIVe s.
    Les pauvres religieuses emmurées de l'église de Saint-Mahieu près de Rouen [, Mandements de Charles V, 1376, Paris 1874, p. 656]

emmurer

EMMURER. v. tr. Enfermer entre des murs.

Il se dit spécialement en parlant d'un Supplice d'autrefois qui consistait à enfermer un condamné dans un cachot que l'on murait. Le participe passé s'emploie comme nom. Les emmurés de Carcassonne.

emmurer

Emmurer, act. acut. Est composé de deux entiers, En, et Murer. Et signifie environner de murs quelque place, Muro cingere, circumdare, circumuestire, claudere, Toutesfois Marot en a usé pour flanquer de mur, a lateribus muro obtegere, Car rendant en François ce verset du 104. Pseaume, Qui emittis fontes in conuallibus, inter medium montium pertransibunt aquae, a dit, Tu fis descendre aux vallées les eaux, Sortir y fis fontaines et ruisseaux, Qui vont coulant et passent et murmurent, Entre les monts qui les plaines emmurent.

Traductions

emmurer

[ɑ̃myʀe] vt → to wall up, to immure