empâtement

empâtement

n.m.
Effacement des traits, de la silhouette, dû à un excès de graisse dans les tissus : L'empâtement du visage bouffissure
Remarque: Ne pas confondre avec empattement.

EMPÂTEMENT

(an-pâ-te-man) s. m.
État de ce qui est empâté ou pâteux. L'empâtement des mains.
Engraissement des volailles.
Terme de peinture. Action d'empâter un tableau. Terme de gravure. Effet que produit le mélange des points, des tailles et des hachures.
État de ce qui est embarrassé comme par de la pâte. L'empâtement de la langue, de la voix.
Terme de médecine. Gonflement mal circonscrit, qui, au toucher, donne le sentiment de la pâte.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Pour à toute extremité engraisser et chapons et poules, convient recourir à l'empastement [O. DE SERRES, 362]

ÉTYMOLOGIE

  • Empâter.

empâtement

EMPÂTEMENT. n. m. Action d'empâter ou État de ce qui est empâté. L'empâtement des dindons.

Par analogie, Empâtement de la langue, Empâtement de la voix, État embarrassé de la voix pâteuse. Empâtement des chairs, Gonflement morbide des chairs.

En termes de Peinture, Empâtement de couleurs, Couches superposées de couleurs.

Synonymes et Contraires

empâtement

nom masculin empâtement
État de ce qui est empâté.