empaillé, ée

EMPAILLÉ, ÉE

(an-pa-llée, llée, ll mouillées, et non an-pa-yé, yée) part. passé.
Rembourré de paille. Un oiseau empaillé.
On voyait des têtes proprement empaillées qu'on allait porter à la Sublime-Porte [VOLT., Cand. 30]
Défendu par de la paille. Un figuier empaillé pour l'hiver.