empatement

(Mot repris de empatements)

EMPATEMENT

(an-pa-te-man) s. m.
Ce qui sert de pied à quelque chose, pour le soutenir.
Terme d'architecture. Épaisseur de maçonnerie qui sert de pied à un mur. Pièces de bois qui servent de pied à une grue.
Terme de jardinage. L'endroit, dit aussi talon de la tige, d'où sort la branche ou le rameau.
La base qui sert à fixer les algues. Terme de marine. Entrelacement des torons de deux cordages réunis par une épissure.

REMARQUE

  • On ne voit pas pourquoi l'Académie, écrivant patte par deux t, écrit empatement par un seul t, et non empattement. Cela oblige, pour ne pas rompre davantage l'analogie, à écrire par un seul t empatage, empater, empature.

ÉTYMOLOGIE

  • Empater.

empâtement

EMPÂTEMENT. n. m. Action d'empâter ou État de ce qui est empâté. L'empâtement des dindons.

Par analogie, Empâtement de la langue, Empâtement de la voix, État embarrassé de la voix pâteuse. Empâtement des chairs, Gonflement morbide des chairs.

En termes de Peinture, Empâtement de couleurs, Couches superposées de couleurs.