empereur

empereur

n.m. [ lat. imperator, chef, de imperare, commander, de parare, préparer ]
1. Dans l'Antiquité romaine, détenteur du pouvoir suprême depuis Auguste (27 avant J.-C.) : L'empereur Néron.
2. Chef suprême de certains pays ou États : L'empereur Napoléon Ier et l'impératrice Joséphine.

EMPEREUR

(an-pe-reur) s. m.
Titre donné depuis Auguste aux chefs de l'empire romain et qui n'était pas autre que le titre donné par les légions romaines au chef qui avait remporté une victoire signalée (imperator).
Je veux être empereur ou simple citoyen [CORN., Cinna, II, 1]
Le nom d'empereur, Cachant celui de roi, ne fait pas moins horreur [ID., ib. II, 1]
Nom donné autrefois à l'empereur d'Allemagne qui, par Charlemagne, se disait héritier des empereurs romains. Les troupes de l'empereur.
Chef souverain de certains États. L'empereur des Français. L'empereur de Russie. L'empereur d'Autriche. L'empereur de la Chine. L'empereur du Brésil.
Il [Napoléon] a dit en saisissant son épée : j'ai assez fait l'empereur, il est temps que je fasse le général [SÉGUR, Hist. de Napol. X, 5]
Nom d'un grand poisson des mers occidentales, dit autrement espadon ou épée. Nom provincial du roitelet. Espèce de papillon diurne.

PROVERBE

    Mieux vaut goujat debout qu'empereur enterré, c'est-à-dire il vaut mieux être vivant dans une condition quelque basse qu'elle soit, que d'être mort après avoir tenu le rang le plus élevé.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Charles li reis nostre emperere magne [, Ch. de Rol. I]
    Blancandrins vint devant l'empereür [, ib. XXX]
  • XIIe s.
    L'ampereres le baise, quel [comme le] virent li baron [, Sax. XI]
    À Soissons trovent Charle, l'empereor gaillart [, ib. XXIX]
    .... E distrent à lur pere Que [Joseph] devorez esteit d'icele beste fere ; Puis il fu en Egipte asez plus qu'enperere, E gardi ses parenz de la famine amere [, Th. le mart. 65]
  • XIIIe s.
    Onc plus belle de [que] vous ne vit rois n'emperere [, Berte, IV]
    De rois, d'empereours et de princes eslis [, ib. XX]
    L'en disoit que l'emperieire Farris [Frédéric II] l'avoit fait chevalier [JOINV., 221]
  • XVe s.
    Je viens de Prague en Boheme ; l'emperiere de Rome est mort [FROISS., II, III, 32]
    [le roi Charles] D'empereurs est et de ceuls de Valois [E. DESCHAMPS, Sur le nom du roi Charles]
  • XVIe s.
    Pompeius, conquerant de la moitié du monde et empereur de tant d'armées [MONT., I, 152]
    Doubles canons de calibre d'empereur [CARLOIX, VIII, 24]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. emperaire, emperador ; espagn. et portug. emperador ; ital. imperatore ; du lat. imperatorem, de imperare, commander (voy. EMPIRE). Le provençal emperaire, le vieux français emperere est le nominatif, d'imperátor, avec l'accent sur ra ; emperador, empereor est le régime, d'imperatórem, avec l'accent sur to.

empereur

EMPEREUR. n. m. Chef souverain d'un État, dit empire. Les empereurs romains. Napoléon, empereur des Français.

empereur

Empereur, Imperator, Est terminaison Françoise dont vient le feminin Emperiere, qui est aussi terminaison Françoise, car Imperatrix ou Imperatrice dont on use à present ne vient point d'Empereur, ains de Emperateur, duquel le François n'use pas: le Latin en fait foy, disant, Imperator, Imperatrix, et l'Espagnol disant Emperador, Imperatrix et l'Italien disant Imperatore Imperatrice. En ceste sorte le François depuis quelque temps en ça combien qu'il retienne sa terminaison naïfve au masculin Empereur, il a prins une terminaison estrangere au feminin Imperatrice, là où les anciens disoyent Emperiere. Il est vray toutesfois que de tuteur et curateur et procurateur il dit tutrice, curatrice, et procuratrice, mais l'analogie n'y est pas: car en ces trois derniers il retient toutes les syllabes des masculins Latins, là où en ce mot Empereur, il en laisse une en chemin, du Latin qui est de quatre.

Comme Empereur, Pro potestate subscripsit, B. ex Suet.

Les gens de la garde d'un Empereur, Praetoriani milites.

Du temps de Charlemagne Empereur, Principatu Caroli magni.

Emperiere, Imperatrix, voyez Empereur.

empereur


EMPEREUR, s. m. [Anpereur; 1re lon. 2e e muet.] Chef Souverain d'un Empire. "Empereur Romain. "L'Empereur de la Chine, du Japon. — Quand on dit l' Empereur tout court et sans addition, on entend l'Empereur d'Allemagne.

Traductions

empereur

Kaiser, Imperatoremperorkeizerקיסר (ז), קֵיסָרαυτοκράτοραςimperiestrokeisaricsászárkaisarimperatorимператорimperatoreاِمْبراطورcísařkejseremperadorimperator皇帝황제keisercesarzimperadorkejsareจักรพรรดิimparatorhoàng đế皇帝Император皇帝 (ɑ̃pʀœʀ)
nom masculin
souverain d'un empire

empereur

[ɑ̃pʀœʀ] nmemperor