empesage

(Mot repris de empesages)

empesage

n.m.
Action d'empeser.

EMPESAGE

(an-pe-za-j') s. m.
Action d'empeser ; état d'un linge empesé.

ÉTYMOLOGIE

  • Empeser.

empesage

EMPESAGE. n. m. Action d'empeser ou État de ce qui est empesé.

empesage


EMPESAGE, s. m. EMPESER, v. a. EMPESEUR, EûSE, s. m. et f. [Anpezage, , zeur, zeû-ze: 1re lon. 2e e muet. Devant la syll. fém. cet e devient moy. et long. Il empèse, il empèsera, etc.] Empesage est l'action d'empeser, d'acomoder le linge avec de l'empois. Empeseur, Empeseûse, celui ou celle qui empèse. = Fig. Homme empesé, femme empesée, qui a un air, un ton trop composé, des manières afectées. — Style empesé, où l'on remarque une trop grande afection d'arangement, d'exactitude et de pureté. "C'est une bien mauvaise qualité dans le style d'être empesé. — Trév. dit aussi esprit empesé, contenance empesée. Ceux-ci ne sont pas tout-à-fait aussi usités. = Empesé se dit au propre et au fig.; mais empesage, empeser, empeseur ne se disent qu'au propre.