empiétement

empiétement

n.m.
1. Action d'empiéter ; son résultat : Empiétement sur les attributions de qqn.
2. Extension graduelle d'une chose sur une autre : L'empiétement de la mer sur les terres avancée

EMPIÉTEMENT

(an-piè-te-man ; malgré l'accent aigu donné par l'Académie, la prononciation fait entendre un accent grave) s. m.
Action d'empiéter ; résultat de cette action. Les empiétements donnent lieu à beaucoup de procès. Par extension. L'empiétement de la mer sur les terres. Fig. L'empiétement d'une autorité sur l'autre.

HISTORIQUE

  • Empietement [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Empiéter.

empiétement

EMPIÉTEMENT. n. m. Action d'empiéter ou Résultat de cette action. Les empiétements donnent lieu à beaucoup de procès. Les empiétements de la mer sur les terres. Fig., Empiétement d'une autorité sur une autre.

empiètement


*EMPIèTEMENT, s. m. [An-piéte-man; 1re lon. 2e è moy. 3e e muet.] Action par laquelle on empiète, ou l'éfet de cette action. "Cette alternative de concessions et d'empiètemens. Hist. d'Angl. "Le ferme dessein de réprimer les empiètemens de la puissance éclésiastique. Ibid. — L'usage de ce mot est douteux. Il n'est pas dans les Dictionaires. Je crois qu' il mérite d'y être inséré. — C'est un anglicisme: Incroaching.

Traductions

empiétement

הסגה (נ), הסגת גבול (נ), הֲסָגָה