emporté

(Mot repris de emportee)

emporté, e

adj. et n.
Facilement irritable ; de tempérament violent : Un élève emporté fougueux, irascible ; calme, paisible

emporté


emportée

(ɑ̃pɔʀte)
adjectif
qui se met facilement en colère un adolescent emporté

emporté

EMPORTÉ, ÉE. adj. Qui est enclin à s'emporter. C'est un homme emporté avec qui on ne saurait vivre en paix. C'est une femme emportée au dernier point. Un caractère violent et emporté.

Il se prend quelquefois comme nom. C'est un emporté. C'est une folle, une emportée.

emporté


EMPORTÉ, ÉE, adj. EMPORTEMENT, s. m. [Anporté, té-e, te-man; 3e é fer. aux 2 prem. e muet au 3e.] Emporté, violent, colère. "C'est un homme emporté, une femme emportée. — Subst. C'est un emporté, une emportée.
   EMPORTEMENT, ne se dit qu'au fig. Il n'exprime pas l'action d'emporter, mais l'état de celui qui est emporté. Il se dit des transports de l'amour, des fougues de l'imagination, mais surtout des excès de la colère. "Emportement d'amour, de joie. Emportement de débauche, de colère. — Quand il se dit absolument et sans régime, il ne signifie que la colère. Grand, violent, terrible emportement. = Quoiqu'il marque d'ordinaire quelque chôse de vicieux, il se pourrait peut-être rectifier par quelque épithète: Un bel emportement, un noble emportement. L. T. Comme Boileau a dit: Un beau désordre. Voy. COLèRE et VIVACITÉ.

Synonymes et Contraires
Traductions

emporté

מסוער (ת), פרצני (ת)

emporté

[ɑ̃pɔʀte] adj [personne] → quick-tempered; [caractère] → fiery