emprisonné, ée

EMPRISONNÉ, ÉE

(an-pri-zo-né, née) part. passé.
Mis en prison. Emprisonné par arrêt de justice.
.... Ce lieu les tient emprisonnés [LEMERC., Frédég. et Bruneh. II, 5]
Fig. Retenu. Emprisonné par le mauvais temps. Un fleuve emprisonné dans son lit par une digue.
Quel dégoût vient saisir mon âme consternée, Seule dans elle-même, hélas ! emprisonnée ? [A. CHÉN., Élég. XI]