emprunté


Recherches associées à emprunté: être emprunté

emprunté, e

[ ɑ̃prœ̃te] adj.
Qui manque d'aisance, de naturel : Pendant la conférence de presse, il avait l'air emprunté contraint, embarrassé, gauche ; naturel, spontané

emprunté


empruntée

(ɑ̃pʀœ̃te)
adjectif
attitude qui n'est pas naturel avoir des manières empruntées

emprunté

EMPRUNTÉ, ÉE. participe Argent emprunté. Lumière empruntée. Érudition empruntée. Un mot emprunté du latin.

Il se dit souvent, adjectivement, De ce qui n'est pas propre à la personne ou à la chose dont il s'agit, de ce qui n'est pas naturel. Beauté empruntée. Charmes empruntés. Éclat emprunté. Ornements empruntés.

Avoir un air emprunté, des manières empruntées, Avoir un air embarrassé, contraint, des manières peu naturelles, affectées.

Ce livre a paru sous un nom emprunté, Il a paru sous un autre nom que celui de son auteur.

Conter une histoire sous des noms empruntés, La conter sous des noms déguisés, sous de faux noms.

emprunté


EMPRUNTÉ, ÉE, adj. [An-preun-té, é-e; 1re et 2e lon., 3e é fer.] Suivant La Touche, il se prend pour embarrassé. "Il est tout emprunté, quand il est à la Cour. Dès qu'il y a compagnie chez elle, elle paroit toute empruntée. — La Touche avoue que ce mot n'est pas, en ce sens, dans le Dict. de l'Acad. Elle ne le dit pas des persones, à la vérité, mais elle le dit de l'air, des manières. "Avoir un air emprunté: embârassé, contraint, qui n'est pas naturel. — Nom emprunté, déguisé, faux. "Ce livre a paru sous un nom emprunté. "Raconter une histoire sous des noms empruntés.

Synonymes et Contraires

emprunté

adjectif emprunté
1.  Littéraire. Qui est faux.
2.  Qui manque de naturel.
Traductions

emprunté

מושאל (ת), שאול (ת), שָׁאוּל

emprunté

borrowed, stilted

emprunté

geleend

emprunté

привлечени

emprunté

借來的

emprunté

lånt

emprunté

빌린

emprunté

ยืม

emprunté

[ɑ̃pʀœ̃te] adjill-at-ease, awkward
avoir l'air emprunté → to look ill-at-ease, to look awkward