encadré, ée

ENCADRÉ, ÉE

(an-ka-dré, drée) part. passé.
Garni d'un cadre. Un dessin encadré. Fig. Entouré. Une belle figure encadrée par la chevelure et la barbe. Terme de minéralogie. Cristaux encadrés, cristaux dont les facettes présentent une sorte de cadre autour d'une forme simple, déjà existante dans la même espèce. Terme militaire. Mis dans le cadre d'un régiment, d'un corps.
En approchant, ils [de jeunes soldats allemands] rencontrèrent notre découragement et notre longue déroute ; en entrant en ligne, loin de se trouver encadrés et appuyés par de vieux soldats, ils se virent seuls aux prises avec tous les fléaux, pour soutenir une cause abandonnée de ceux qui étaient le plus intéressés à la faire triompher [SÉGUR, Hist. de Napol. XII, 11]
Il se dit, en plaisantant, d'une personne tenue entre deux autres. Je l'ai vu passer encadré entre deux gendarmes.