encaqué, ée

ENCAQUÉ, ÉE

(an-ka-ké, kée) part. passé.
Harengs encaqués. Familièrement. Ils sont encaqués comme des harengs, ils sont très serrés.
Des royalistes [sous Cromwell] sont exposés au marché comme un troupeau de nègres, et encaqués pour la Nouvelle-Angleterre [CHATEAUB., Stuarts, 217]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et caque.