encaquer

(Mot repris de encaquiez)

encaquer

v.t.
Mettre des harengs dans une caque, une barrique permettant de les conserver.

encaquer


Participe passé: encaqué
Gérondif: encaquant

Indicatif présent
j'encaque
tu encaques
il/elle encaque
nous encaquons
vous encaquez
ils/elles encaquent
Passé simple
j'encaquai
tu encaquas
il/elle encaqua
nous encaquâmes
vous encaquâtes
ils/elles encaquèrent
Imparfait
j'encaquais
tu encaquais
il/elle encaquait
nous encaquions
vous encaquiez
ils/elles encaquaient
Futur
j'encaquerai
tu encaqueras
il/elle encaquera
nous encaquerons
vous encaquerez
ils/elles encaqueront
Conditionnel présent
j'encaquerais
tu encaquerais
il/elle encaquerait
nous encaquerions
vous encaqueriez
ils/elles encaqueraient
Subjonctif imparfait
j'encaquasse
tu encaquasses
il/elle encaquât
nous encaquassions
vous encaquassiez
ils/elles encaquassent
Subjonctif présent
j'encaque
tu encaques
il/elle encaque
nous encaquions
vous encaquiez
ils/elles encaquent
Impératif
encaque (tu)
encaquons (nous)
encaquez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais encaqué
tu avais encaqué
il/elle avait encaqué
nous avions encaqué
vous aviez encaqué
ils/elles avaient encaqué
Futur antérieur
j'aurai encaqué
tu auras encaqué
il/elle aura encaqué
nous aurons encaqué
vous aurez encaqué
ils/elles auront encaqué
Passé composé
j'ai encaqué
tu as encaqué
il/elle a encaqué
nous avons encaqué
vous avez encaqué
ils/elles ont encaqué
Conditionnel passé
j'aurais encaqué
tu aurais encaqué
il/elle aurait encaqué
nous aurions encaqué
vous auriez encaqué
ils/elles auraient encaqué
Passé antérieur
j'eus encaqué
tu eus encaqué
il/elle eut encaqué
nous eûmes encaqué
vous eûtes encaqué
ils/elles eurent encaqué
Subjonctif passé
j'aie encaqué
tu aies encaqué
il/elle ait encaqué
nous ayons encaqué
vous ayez encaqué
ils/elles aient encaqué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse encaqué
tu eusses encaqué
il/elle eût encaqué
nous eussions encaqué
vous eussiez encaqué
ils/elles eussent encaqué

ENCAQUER

(an-ka-ké) v. a.
Mettre en caque. Encaquer des harengs.
On n'oubliera jamais qu'un grand prince [Charles-Quint] fit élever une statue à G. Buckel, pour avoir trouvé le secret de préparer et d'encaquer les harengs salés [, Dict. des arts et m. Amst. 1767, chaircuitier]
Encaquer de la poudre à canon.
Par extension et familièrement, presser, entasser dans une voiture, dans un vaisseau, dans un appartement, dans une prison, etc.
Mais ce grand Henri IV était donc un vilain, un ladre, un pillard ; car on m'a conté qu'il avait encaqué dans la Bastille plus de cinquante millions de notre monnaie d'aujourd'hui [VOLT., L'homme aux 40 écus, Entretien avec un géomètre]
S'encaquer, v. réfl. S'entasser, en parlant des personnes.
Dix théâtres et établissements publics seront pleins, chaque soir, de masques qui s'y encaqueront par milliers [ALPH. KARR, les Guêpes, janvier 1843]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Je commencerai dès aujourd'hui à faire compter et encaquer l'argent necessaire pour faire faire montre aux cinq regimens français et à toutes les compagnies de Suisses et de lansquenets [SULLY, Mém. t. III, p. 339, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et caque.

encaquer

ENCAQUER. v. tr. Mettre dans une caque. Encaquer des harengs.

Il se dit, figurément et familièrement, en parlant de Gens qui sont pressés et entassés dans une voiture. Ils sont encaqués là comme des harengs.

encaquer


ENCAQUER, v. a. [Ankaké.] Au propre, mettre dans une caque. "Encaquer du hareng. — Au figuré, presser, entasser les uns sur les aûtres. "On nous avoit encaqués, ou nous étions encaqués (dans ce cârosse) comme des harengs. St. famil.