enchanter

(Mot repris de enchanterais)

enchanter

v.t. [ lat. incantare, prononcer des formules magiques ]
1. Agir sur qqn par des procédés magiques, des incantations : Dans ce conte, une fée a enchanté la princesse ensorceler, envoûter
2. Remplir d'un vif plaisir ; charmer : L'idée de partir en vacances avec eux m'enchante plaire à, ravir ; déplaire à, mécontenter

enchanter


Participe passé: enchanté
Gérondif: enchantant

Indicatif présent
j'enchante
tu enchantes
il/elle enchante
nous enchantons
vous enchantez
ils/elles enchantent
Passé simple
j'enchantai
tu enchantas
il/elle enchanta
nous enchantâmes
vous enchantâtes
ils/elles enchantèrent
Imparfait
j'enchantais
tu enchantais
il/elle enchantait
nous enchantions
vous enchantiez
ils/elles enchantaient
Futur
j'enchanterai
tu enchanteras
il/elle enchantera
nous enchanterons
vous enchanterez
ils/elles enchanteront
Conditionnel présent
j'enchanterais
tu enchanterais
il/elle enchanterait
nous enchanterions
vous enchanteriez
ils/elles enchanteraient
Subjonctif imparfait
j'enchantasse
tu enchantasses
il/elle enchantât
nous enchantassions
vous enchantassiez
ils/elles enchantassent
Subjonctif présent
j'enchante
tu enchantes
il/elle enchante
nous enchantions
vous enchantiez
ils/elles enchantent
Impératif
enchante (tu)
enchantons (nous)
enchantez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais enchanté
tu avais enchanté
il/elle avait enchanté
nous avions enchanté
vous aviez enchanté
ils/elles avaient enchanté
Futur antérieur
j'aurai enchanté
tu auras enchanté
il/elle aura enchanté
nous aurons enchanté
vous aurez enchanté
ils/elles auront enchanté
Passé composé
j'ai enchanté
tu as enchanté
il/elle a enchanté
nous avons enchanté
vous avez enchanté
ils/elles ont enchanté
Conditionnel passé
j'aurais enchanté
tu aurais enchanté
il/elle aurait enchanté
nous aurions enchanté
vous auriez enchanté
ils/elles auraient enchanté
Passé antérieur
j'eus enchanté
tu eus enchanté
il/elle eut enchanté
nous eûmes enchanté
vous eûtes enchanté
ils/elles eurent enchanté
Subjonctif passé
j'aie enchanté
tu aies enchanté
il/elle ait enchanté
nous ayons enchanté
vous ayez enchanté
ils/elles aient enchanté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse enchanté
tu eusses enchanté
il/elle eût enchanté
nous eussions enchanté
vous eussiez enchanté
ils/elles eussent enchanté

ENCHANTER

(an-chan-té) v. a.
Produire une opération surnaturelle sur quelqu'un ou quelque chose par des paroles magiques. Armide enchanta la forêt. Merlin enchanta le chevalier.
Assoupis le dragon, enchante la princesse [CORN., Tois. d'or, v, 4]
Quelque divinité ennemie avait enchanté mes yeux ; je croyais voir Ithaque [FÉN., Tél. IX]
Agir sur les hommes par une action comparée à un enchantement.
Les faux prophètes les enchantent par les promesses d'un règne imaginaire [BOSSUET, Hist. II, 7]
Leur subtil conducteur [Cromwell], qui, en combattant, en mêlant mille personnages divers, vit qu'il avait tellement enchanté le monde qu'il était regardé de toute l'armée comme un chef envoyé de Dieu [ID., Reine d'Anglet.]
Il faut d'un peuple fier enchanter les esprits [VOLT., Fanat. II, 6]
Jeune, sensible, ardent, tel qu'il frappa mes yeux. Quand seul il enchantait et la terre et les cieux [DUCIS, Abufar, II, 2]
Se laisser enchanter, ne pas résister à ce qui charme, captive. Il se dit des choses en un sens analogue.
[Il] va de sa part enchanter ses ennuis [TRISTAN, M. de Chrispe, II, 2]
Avant qu'elle enchantât ma vie, Devant moi l'amour s'envolait [BÉRANG., Qu'elle est jolie.]
Causer un très vif plaisir. Cette musique, cette pièce m'a enchanté.
Vos paroles.... vos regards... votre action et votre ajustement ont je ne sais quel air de qualité qui enchante les gens [MOL., Critique, 3]
Là pour nous enchanter tout est mis en usage ; Tout prend un corps, une âme, un esprit, un visage [BOILEAU, Art p. III]
Rendre charmant.
Il [l'amour] enchante ces lieux par un charme invincible [VOLT., Henr. IX]
S'enchanter, v. réfl. Être ravi, enchanté. Il s'enchantait de l'idée qu'il était l'idole du peuple. Se plaire vivement l'un à l'autre. Dès la première entrevue, ils se sont enchantés tous les deux.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Ancor est-il ceanz, ce cuit [je pense], Ou nos somes enchanté tuit [tous] [, le Chevalier au lyon, v. 1127]
    Tant les ad enchantez qu'od sei les fist aler, à la nef sunt venu, e entrerent en mer [, Th. le mart. 133]
  • XIIIe s.
    Si croi que m'avez enchantée, Male leçon m'avez chantée [, la Rose, 13895]
    Moult i convient grant garde por nos ames salver ; Diables nous est près, qui nous veut encanter [, Chans. d'Ant. I, 97]
  • XIVe s.
    Mahommes l'a craée [une femme] pour hommes enchanter ; Qui n'aroit en trois jours eüt de coi disner, à veoir ceste dame se porroit consoler [, Beaud. de Seb. v, 776]
  • XVe s.
    [Les Flamands venaient de faire alliance avec le roi d'Angleterre contre le roi de France, celui-ci leur manda] que, si ils se vouloient reconnoistre et retourner à lui, et relenquir ce roi d'Angleterre qui enchantés les avoit, il leur pardonneroit [FROISS., I, I, 106]
  • XVIe s.
    Tellement enchanté et charmé du poison d'amour, qu'il ne pensoit à autre chose qu'à elle [AMYOT, Anton. 46]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. encantar, enchantar ; espagn. encantar ; ital. incantare ; du latin incantare, de in, en, et cantare (voy. CHANTER) : opérer par des chants magiques.

enchanter

ENCHANTER. v. tr. Charmer, ensorceler par des sons, par des paroles, par des figures, par des opérations magiques. On croyait autrefois que les sorciers, les magiciens enchantaient les hommes, les animaux, etc.

Le participe passé s'emploie comme adjectif. Palais enchanté. Demeure enchantée. Des lieux, des jardins enchantés, c'est-à-dire où tout semble magiquement disposé pour le plaisir des sens.

ENCHANTER signifie par exagération Emplir d'un vif plaisir, d'une grande admiration. Vous vous portez bien, j'en suis enchanté. Tout le monde est enchanté de ses manières. Cette nouvelle m'a enchanté.

enchanter

Enchanter, act. acut. Est charmer par mots, oraison et halenement. Il est dit ainsi, parce que les charmes estoient au premier composez par formules, et prononcez avec le ton qui est dedié au demon, La source plus haute du mot, est de ce que l'on prononçoit des vers en ton exprez pour attirer les demons, Incantare, Excantare.

Enchanter aucun, Auertere sensus magicis artibus.

Synonymes et Contraires

enchanter

verbe enchanter
1.  Littéraire. Jeter un sort à quelqu'un.
ensorceler, envoûter -littéraire: charmer.
Traductions

enchanter

bezaubern, entzücken, verzückendelight, enrapture, enchantverrukken, betoveren, inverrukkingbrengenהקסים (הפעיל), הרהיב (הפעיל), הרנין (הפעיל), ליבב (פיעל), קסם (פ'), שימח את ליבו של-, לִבֵּב, הִרְהִיב, הִרְנִיןencantarencantarincantare (ɑ̃ʃɑ̃te)
verbe transitif
1. procurer un grand plaisir Cela m'enchante.
2. soumettre à un pouvoir magique enchanter qqn avec une formule magique

enchanter

[ɑ̃ʃɑ̃te] vt → to delight