enchevêtrure

(Mot repris de enchevêtrures)

ENCHEVÊTRURE

(an-che-vê-tru-r') s. f.
Terme de charpentier. Assemblage de solives qui, dans un plancher, environnent et supportent le foyer de la cheminée.
Terme de vétérinaire. Excoriation ou plaie qu'un cheval se fait au pli du paturon, ou même plus haut, avec sa longe.

ÉTYMOLOGIE

  • Enchevêtrer.

enchevêtrure

ENCHEVÊTRURE. n. f. T. d'Art vétérinaire. Blessure qu'un cheval se fait à un pied, en l'engageant dans la longe de son licou. Mon cheval est boiteux d'une enchevêtrure.

En termes d'Arts, il se dit de l'Assemblage de solives dans un plancher pour environner le foyer d'une cheminée et porter les barres de fer qui le soutiennent, ou pour donner passage à un tuyau de cheminée. Solives d'enchevêtrure. Les solives d'enchevêtrure doivent être plus fortes que les autres.

enchevêtrûre


ENCHEVêTRûRE, s. f. [Anchevêtrû-re; 2e e muet, 3e ê ouv., 4e lon. On a dit autrefois enchevestrure.] Mal qu'un cheval se fait à un pied en s'énchevêtrant. "Mon cheval est malade d'une enchevêtrure. — Il ne se dit qu'au propre.