enclinomène

ENCLINOMÈNE

(an-kli-no-mè-n') s. m.
Terme de grammaire grecque. Nom donné à tous les mots assez courts pour perdre leur accent en se joignant à un autre mot ; tel est chez nous le mot bon dans bon vin, le mot brave dans brave homme, qui sont prononcés comme si l'adjectif et le substantif ne formaient qu'un seul mot.
Un autre grammairien ajoute avec raison que tout enclinomène n'est pas enclitique, mais que tout enclitique est enclinomène, ou, en d'autres termes, que les enclitiques sont une espèce dans le genre des enclinomènes [EGGER, Apollonius Dyscole, VIII, 1, p. 288]

ÉTYMOLOGIE

  • Le grec est le part. passif de (voy. ENCLITIQUE).