encoignure ou encognure

ENCOIGNURE ou ENCOGNURE

(an-ko-gnu-r') s. f.
Coin formé par la jonction de deux murailles. Mettez cela dans l'encoignure de la chambre. L'encoignure de la rue.
Petit meuble fait pour être placé dans un coin.
Terme de marine. Ganse qui entoure les cosses que l'on place aux extrémités de l'envergure des voiles.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Pour y remedier, faudroit bailler place en ces encogneures [coins, angles] à sept ou huict des plus braves harquebusiers [LANOUE, 325]
    La vertu assignée aux affaires du monde est une vertu à plusieurs plis, encoigneures et coudes pour s'appliquer et joindre à l'humaine faiblesse [MONT., IV, 131]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et coin.