encombré, ée

ENCOMBRÉ, ÉE

(an-kon-bré, brée) part. passé.
Passage encombré.
Il y a eu un peu de cohue, et les appartements ont été encombrés [PICARD, Trois quartiers, III, 2]
Il eut d'abord à s'avancer sur une route glissante, encombrée de bagages et de fuyards [SÉGUR, Hist. de Napol. XI, 7]