encroûter

(Mot repris de encroûtaient)

encroûter

v.t.
Recouvrir d'une croûte : Le calcaire a encroûté la bouilloire.

s'encroûter

v.pr.
1. Se couvrir d'une croûte, d'un dépôt : La chaudière s'est encroûtée.
2. Péjor. Se laisser dominer par une routine qui appauvrit l'esprit ; refuser les idées nouvelles : Elle s'est encroûtée dans ses habitudes se scléroser, végéter

encroûter

(sɑ̃kʀute)
verbe pronominal
1. se couvrir d'un dépôt une surface qui s'encroûte de saleté
2. s'enfermer dans ses habitudes et sans chercher à voir les choses différemment Ils s'encroûtent depuis qu'ils vivent loin de leurs amis.

ENCROÛTER

(an-krou-té) v. a.
Terme de maçonnerie. Enduire un mur de mortier.
S'encroûter, v. réfl. Se couvrir d'une sorte de croûte. Terme du cartésianisme. Se garnir d'une espèce de croûte, en parlant des tourbillons. Fig. et familièrement. Devenir routinier, stupide. Et aussi avec un régime : s'encroûter de préjugés.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    S'oindre pour encrouster les pores contre les coups de l'air [MONT., I, 261]
    Ces grands amphitheatres encroustez de marbre au dehors [ID., 4, 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. incrustare, de in, en, et crusta, croûte.

encroûter

ENCROÛTER. v. tr. T. de Maçonnerie. Enduire un mur de mortier.

S'ENCROÛTER signifie Se couvrir d'une espèce de croûte.

Il signifie, figurément et familièrement, Devenir, par l'effet de la torpeur ou de l'entêtement, impénétrable à des idées ou à des impressions nouvelles. Un fonctionnaire, un bureaucrate encroûté. Il s'est encroûté au fond de sa province.

Être encroûté de préjugés, Avoir beaucoup de préjugés.

Le participe passé s'emploie comme adjectif : Ils sont vraiment encroûtés, et aussi comme nom : Ce sont des encroûtés.

Synonymes et Contraires

encroûter

verbe encroûter
Rendre quelqu'un ignorant.

encroûter (s')

verbe pronominal encroûter (s')
Se laisser dominer par la routine.
Traductions