endêvé

endêvé

ENDÊVÉ, ÉE. adj. Qui s'impatiente qui s'emporte à propos de quelque chose. Il faut être bien endêvé pour s'obstiner à cela. Substantivement, C'est un endêvé. Il fait l'endêvé. Il est familier.

endêvé


ENDêVÉ, ÉE, adj. ENDêVER, v. neut. [Andêvé: 2e ê ouv. et long, sur-tout devant l'e muet: Il endêve, endêvera.] Endêvé, mutin, chagrin, impatient. "Il faut être bien endêvé, pour vouloir, etc. — Subst. "C'est un endêvé; il fait l' endêvé. = Endêver, avoir grand dépit de quelque chôse; enrager. "Il endêvoit de tout cela: il endêve de voir que les autres lui sont préférés.
   Rem. Ces mots sont du bâs peuple. Les honêtes gens disent, il enrage, il est enragé, plutôt que, il endêve, il est endêvé. — L'Acad. dit aussi que ces mots sont populaires.