endiamanté, ée

ENDIAMANTÉ, ÉE

(an-di-a-man-té, tée) adj.
Garni de diamants.
Des pelotons de belles endiamantées, fardées, falbalatées [, Lett. du P. Duchêne, 7e lettre, p. 7]
Me voilà sans brillants ni perles.... au milieu de cette foule enrubannée et même endiamantée [DECOURCHAMP, Souv. de la marquise de Créquy, III, III]
Par extension.
La nuit qui brillait endiamantée [, Rev. des Deux-Mondes, 1er avril 1872, p. 691]
Fig.
Réminiscences du paradis de Béatrix, ressouvenirs de Dante et de Guido Cavalcanti, mysticisme endiamanté de toutes les pierreries transmises par les Arabes aux troubadours [H. BLAZE DE BURY, Rev. des Deux-Mondes, 15 juillet 1874, p. 253]
En nous retournant, nous apercevons au-dessous de nous, à l'issue des gorges [de l'Athos] qui vont en s'évasant vers la côte, de grands triangles de mer endiamantés de soleil [DE VOGÜÉ, Rev. des Deux-Mondes, 15 janv. 1876 p. 288]