enfilé, ée

ENFILÉ, ÉE

(an-fi-lè, lée) part. passé.
En quoi on a passé un fil. Une aiguille enfilée. Attaché avec un fil.
On me payera mes états de perte, dûment certifiés, visés, enfilés et oubliés dans vos paperasses [P. L. COUR., Lett. I, 82]
Terme de blason. Se dit des pièces rondes, telles que les couronnes, les annelets, etc. lorsqu'elles sont passées dans des lances, dans des fasces, etc.
Percé de part en part par un instrument long et mince qu'on peut comparer à un fil. Enfilé d'un coup d'épée.
Battu par le canon dans le sens de sa longueur. La grande route enfilée par l'artillerie ennemie.