enflammer

(Mot repris de enflammeriez)

enflammer

v.t. [ lat. inflammare ]
1. Mettre en flammes ; embraser : Enflammer une allumette allumer
2. Causer l'inflammation de : En se grattant, elle a enflammé sa plaie envenimer, infecter, irriter
3. Fig. Emplir d'ardeur, de passion ; exciter, exalter : Son discours a enflammé le public électriser, enfiévrer, galvaniser

enflammer


Participe passé: enflammé
Gérondif: enflammant

Indicatif présent
j'enflamme
tu enflammes
il/elle enflamme
nous enflammons
vous enflammez
ils/elles enflamment
Passé simple
j'enflammai
tu enflammas
il/elle enflamma
nous enflammâmes
vous enflammâtes
ils/elles enflammèrent
Imparfait
j'enflammais
tu enflammais
il/elle enflammait
nous enflammions
vous enflammiez
ils/elles enflammaient
Futur
j'enflammerai
tu enflammeras
il/elle enflammera
nous enflammerons
vous enflammerez
ils/elles enflammeront
Conditionnel présent
j'enflammerais
tu enflammerais
il/elle enflammerait
nous enflammerions
vous enflammeriez
ils/elles enflammeraient
Subjonctif imparfait
j'enflammasse
tu enflammasses
il/elle enflammât
nous enflammassions
vous enflammassiez
ils/elles enflammassent
Subjonctif présent
j'enflamme
tu enflammes
il/elle enflamme
nous enflammions
vous enflammiez
ils/elles enflamment
Impératif
enflamme (tu)
enflammons (nous)
enflammez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais enflammé
tu avais enflammé
il/elle avait enflammé
nous avions enflammé
vous aviez enflammé
ils/elles avaient enflammé
Futur antérieur
j'aurai enflammé
tu auras enflammé
il/elle aura enflammé
nous aurons enflammé
vous aurez enflammé
ils/elles auront enflammé
Passé composé
j'ai enflammé
tu as enflammé
il/elle a enflammé
nous avons enflammé
vous avez enflammé
ils/elles ont enflammé
Conditionnel passé
j'aurais enflammé
tu aurais enflammé
il/elle aurait enflammé
nous aurions enflammé
vous auriez enflammé
ils/elles auraient enflammé
Passé antérieur
j'eus enflammé
tu eus enflammé
il/elle eut enflammé
nous eûmes enflammé
vous eûtes enflammé
ils/elles eurent enflammé
Subjonctif passé
j'aie enflammé
tu aies enflammé
il/elle ait enflammé
nous ayons enflammé
vous ayez enflammé
ils/elles aient enflammé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse enflammé
tu eusses enflammé
il/elle eût enflammé
nous eussions enflammé
vous eussiez enflammé
ils/elles eussent enflammé

ENFLAMMER

(an-fla-mé) v. a.
Mettre en feu, en flammes. Il ne faut souvent qu'une étincelle pour tout enflammer.
Ah ! quels coups de tonnerre Ont enflammé le ciel et font trembler la terre ! [VOLT., Sémiram. V, 5]
Fig. Exciter comme une flamme dans le cœur, dans l'âme.
L'homme est ainsi bâti : quand un sujet l'enflamme, L'impossibilité disparaît à son âme [LA FONT., Fabl. VIII, 25]
Je sais combien est pur le zèle qui t'enflamme [RAC., Esth. II, 5]
Du zèle qui pour toi l'enflamme et le dévore [ID., ib. Prol.]
Surtout de mon aïeul et l'exemple et la gloire M'enflamme à tout moment et remplit ma mémoire [CAMPISTRON, Andronic. I, 8]
Cette âme qu'enflammait un courage intrépide [VOLT., Tancr. v, 6]
Le courroux qui l'aigrit, le poison qui l'enflamme [ID., Brut. I, 4]
J'enflammerai son jeune cœur de tous les sentiments d'amitié, de générosité, de reconnaissance que j'ai déjà fait naître et qui sont si doux à nourrir [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Aristote éclairait son esprit, Platon enflammait son âme [BARTHÉL., Anacharsis, ch. 26]
Des fureurs du désir son sang est allumé, La couronne l'enflamme et le charme est formé [DUCIS, Macbeth, III, 3]
Il se dit aussi des passions qui brûlent et emportent.
L'opiniâtreté des habitants enflamma sa colère [VAUGEL., Q. C. l. VII, dans RICHELET]
Ah ! que vous enflammez mon désir curieux ! [RAC., Ésth. II, 7]
Faire naître la passion de l'amour. Un doux regard a suffi pour l'enflammer.
Non, ce n'est ni par choix ni par raison d'aimer Qu'en voyant ce qui plaît on se laisse enflammer [TH. CORN., Ariane, I, 1]
Terme de médecine. Causer l'inflammation. Une piqûre lui enflamma le doigt. L'arsenic enflamme l'estomac. Fig. Les veilles enflamment le sang.
S'enflammer, v. réfl. Prendre feu. Ce bois s'enflamme facilement. Fig.
Que la guerre s'enflamme et jamais ne finisse, S'il faut, avec la paix, recevoir Polynice [RAC., Théb. IV, 1]
Se passionner, s'animer, s'emporter. Cet homme s'enflamme facilement.
Ils s'enflamment de l'amour de la gloire [FÉN., Tél. XI]
Fiesque aisément s'enflamme aux merveilles des arts [ANCELOT, Fiesque, III, 3]
Il se dit aussi de passions qui éclatent dans les yeux, dans le sang, etc.
Vous eussiez vu leurs yeux s'enflammer de colère [CORN., Cinna, I, 3]
Tout mon sang de colère et de honte s'enflamme [RAC., Esth. III, 4]
Être saisi du sentiment de l'amour.
C'est le sort de mon sang de s'enflammer pour vous [QUINAULT, Thés. V, 5]
Terme de médecine. Prendre les caractères de l'inflammation. Le poumon s'enflamma.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Kar enflammez est li miens cuers [, Liber psalm. p. 97]
    Ses blanches mains, ses doigts lons et tretis, Qui font l'amor enflamer et esprendre [, Couci, v]
    Quant veit li reis Henris que veincre nel purra, Mult durement vers lui en ire s'enflamba [, Th. le mart. 28]
  • XIIIe s.
    Lors envoias tu à la table La toe [ta] grace esperitable Dou Saint Esperit enflamée, Que tant fu joïe et amée [RUTEB., II, 22]
  • XVe s.
    Moyses sy vit un buisson Tout enframbé sans nulle arsure [, Mart. de St Ét.]
    Ce fut une chose qui moult enflamma ceux de Gand [FROISS., I, I, 245]
    Grands et puissans royaumes, qui peu auparavant estoient si enflambez l'un contre l'autre, et tant empeschez à se tourmenter [COMM., VIII, 17]
  • XVIe s.
    Luy seul estoit cause de tous ces maulx, ayant allumé et enflammé ceste guerre [AMYOT, Agésil. 50]
    Vostre cœur soit à present destourné et aliené de nous, j'adjouste mesme enflambé ; toutesfois.... [CALV., Inst. Dédic.]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, enflamber ; provenç. enflamar ; espagn. inflamar ; ital. infiammare ; du lat. inflammare, de in, en, et flamma, flamme. Enflamber est le même mot, avec l'interposition d'un b appelé par m.

enflammer

ENFLAMMER. v. tr. Mettre en flamme. Une seule étincelle enflamme un magasin de poudre. En un moment, tout le palais fut enflammé. Un tison enflammé. Ce bois s'enflamme facilement. Les roues d'un wagon s'enflamment quelquefois par la vitesse du train. Fig., La colère enflamme les yeux, le visage.

Par extension, il signifie Mettre dans l'état morbide qu'on appelle inflammation. Cette pommade enflammera votre plaie. Il a le palais, la bouche, la gorge tout enflammés.

Il signifie aussi figurément Animer d'une vive passion, particulièrement en parlant des Effets de l'amour. Ce discours enflamma leur courage. Un rien l'enflamme de colère. Son coeur s'enflamme aisément.

enflammer


ENFLAMMER, ou ENFLAMER, v. a. [Anflamé, 1re lon. 3e é fer.] Au propre, alumer, mettre en feu: "Une seule étincelle enflamme de la poudre à canon. — Il se dit sur-tout au réciproque et au passif. "Le vaisseau s'enflama; tout le palais fut enflamé dans un instant. = \âu fig. Échaufer, doner de l'ardeur. "Le vin enflamme le sang, la bile. "La colère enflamme les yeux, le visage. "L'ardeur qui l' enflamme. "Les Anglois s'enflamèrent, ou ils étoient enflamés de deux puissantes passions, de l'intérêt et de la gloire.

Synonymes et Contraires

enflammer

verbe enflammer
1.  Mettre en flammes.
2.  Littéraire. Faire paraître éclatant.
aviver, illuminer -littéraire: empourprer.
4.  Provoquer une inflammation.

enflammer (s')

verbe pronominal enflammer (s')
Traductions

enflammer

entzünden, zünden, anstecken, anzünden, in Brand steckenlight, kindle, ignite, catch fire, fire, flare up, inflame, set on fireaanmaken, aansteken, ontsteken, stoken, doenontbranden, doen ontsteken, in vlam zetten, opwinden, verhitten, doen ontbrandenהלהיט (הפעיל), הסיק (הפעיל), העלה אש, הצית (הפעיל), יקד (פ'), ליבה (פיעל), שרף (פ'), הִצִּית, הִלְהִיט, הִסִּיק, יָקַד, לִבָּהaan die brand steekencendretændeekbruligiencender, inflamar, prendermeggyújtaccendere, infervorare, infiammareacenderantända點燃syttyä점화 (ɑ̃flɑme)
verbe transitif
mettre le feu à qqch enflammer une allumette

enflammer

[ɑ̃flɑme] vt
(par le feu) → to set fire to
(MÉDECINE) → to inflame
(fig) [+ opinion publique, esprits] → to inflame; [+ personne] → to arouse the passions of [ɑ̃flɑme] vpr/vi
(par le feu) → to catch fire
(MÉDECINE) → to become inflamed