enfourchement

ENFOURCHEMENT

(an-four-che-man) s. m.
Terme d'architecture qui se dit des premières retombées des angles des voûtes d'arête, dont les voussoires sont à branches. Terme de charpente. Assemblage de chevrons sur un faîte, lorsque ces chevrons sont unis à tenons et à mortaises ouvertes. Sorte d'assemblage de menuiserie, sans épaulement et dont la mortaise et le tenon occupent toute la longueur de la pièce. Terme de jardinage. Espèce de greffe.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877