enfroqué, eé

ENFROQUÉ, EÉ

(an-fro-ké, kée) part. passé
Qui porte un froc. Substantivement.
Ils ne s'attendaient guère à rencontrer ces enfroqués [les moines défendant Saragosse, lors du siége en 1808] à cheval comme des dragons de feu sur les poutres embrasées des édifices de Saragosse [CHATEAUBR., Mémoires, t. V, p. 420]