enfroquer

ENFROQUER

(an-fro-ké) v. a.
Terme de dénigrement. Mettre le froc, faire moine. Ils ont enfroqué ce jeune homme.
S'enfroquer, v. réfl. Se faire moine. Le chagrin le saisit ; il s'enfroqua.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les regnes d'un Childeric l'enfroqué, Louis le faineant, Charles le simple.... [SULLY, Mém. t. III, p. 136, dans LACURNE]
    Survient un quidam enfroqué, ayant la charge d'esteindre les chandelles et de chasser les chiens hors l'eglise [DUFAÏL, Contes d'Eutrap. ch. XX]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et froc.