enganter

ENGANTER

(an-gan-té) v. a.
Terme de marine. Approcher d'une manière sensible un bâtiment que l'on poursuit. Nous l'engantons. Le vaisseau craignant d'être enganté.
Fig. et néologisme, avec un sens péjoratif. Enganter quelqu'un, le prendre comme un gant, le faire sien.
Ce jeune homme était méprisé de la demoiselle de comptoir, qui pendant longtemps avait espéré l'enganter [H. DE BALZAC, dans le Dict. de POITEVIN]
S'enganter, v. réfl. Contracter une liaison étroite avec une personne, en mauvaise par. Il s'est enganté de ce parasite, de ce flatteur.

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et gant ; métaphore prise de l'action de mettre un gant.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ENGANTER. - ÉTYM. Ajoutez : J'ai indiqué gant comme radical d'enganter. Cela reste sans doute probable. Cependant il faut noter l'anc. prov. aganda, prise, saisie, et le languedocien agantá, atteindre en poursuivant, dont la forme et même le sens sont bien tentants pour en dériver enganter. Du reste l'étymologie d'aganda et d'agantá est inconnue. Comparez le norm.
    engancer, mettre revêtir : Mon habit est si étroit, que je ne puis l'engancer [DELBOULLE, Gloss. de la vallée d'Yêres, p. 137]