engeancer

(Mot repris de engeancé)

ENGEANCER

(an-jan-sé. Le c prend une cédille devant a et o : nous engeançons) v. a.
Terme familier. Embarrasser de quelqu'un comme d'une mauvaise engeance. Qui nous a engeancés de ces gens-là ? S'engeancer, v. réfl. Être engeancé.
Je ne veux qu'il soit dit dans le monde qu'une fille de la connaissance de Lisette se soit engeancée d'un robin [DANCOURT, Renaud et Armide, sc. 3]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Elle reproduira par après des foins, six fois plus qu'elle ne faisoit auparavant, moiennant la culture et s'estre engeancé de jeunes et franches semences [O. DE SERRES, 72]
    Quant aux autres bestes, ne faut que cultiver le fonds de la vigne, pour, en rompant leurs nids, les destourner de s'engeancer [ID., 199]

ÉTYMOLOGIE

  • Engeance.

engeancer

ENGEANCER. v. a. Il est du langage familier, et ne se prend qu'en mauvaise part. On ne l'emploie guère que dans cette phrase ou d'autres semblables: Qui nous a engeancés de cet homme-là? pour dire, Qui est-ce qui nous en a embarrassés?