engin

(Mot repris de engins)

engin

n.m. [ lat. ingenium, intelligence ]
1. Appareil, instrument, machine destinés à un usage particulier : Les enquêteurs utilisent des engins très sophistiqués.
2. Matériel de guerre : Les engins blindés.

ENGIN

(an-jin) s. m.
Adresse, industrie. En ce sens il ne se dit plus que proverbialement : Mieux vaut engin que force.
Instrument.
La porte en était basse, et semblait un guichet Qui n'avait pour serrure autre engin qu'un crochet [RÉGNIER, Sat. X]
Un engin pour casser des noix [SCARRON, Virg. v.]
Nom donné à toutes sortes de machines composées, surtout à celles qui servent à lever ou à tirer des fardeaux. Machine placée dans le comble d'un moulin pour monter le blé. Machine établie sur le chef d'une carrière pour en tirer les blocs d'ardoise. Engins de guerre, les machines dont on se servait avant l'emploi du canon.
Piége.
Un engin à prendre les rats [SCARRON, Virg. v.]
De là naîtront engins à vous envelopper [LA FONT., Fabl. I, 8]
De qui les fripons savent faire Un engin pour prendre les sots [VOLT., Roi de Prusse, 41]
Au plur.Terme de chasse et de pêche. L'ensemble de ce qui sert à équiper un chasseur, un pêcheur. Engins prohibés, sorte d'instruments de chasse ou de pêche défendus, parce qu'ils détruiraient trop de gibier ou de poisson.
Terme de marine. Petit bâtiment de guerre mal construit et mal armé.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Par quel enzing porai vers lui aler ? [, Ronc. p. 2]
    A vos engines ses donjons abatuz [, ib. p. 11]
    Et quant de la besogne auront la fin oïe, Tost auront perceü l'angin de felonie [, Sax. xx]
    Ne porent l'apostolie [le pape] par engin deceveir ; Il lur ad respundu cum huem de grant saveir : Tel poesté ne puet nuls chardenaus [nul cardinal] aveir [, Th. le mart. 56]
    Bone est force, et engins mieux vaut ; Là vaut engins où force faut [WACE, Brut, 8263]
  • XIIIe s.
    Qu'il lor donroient navie [flotte] en bonne foi et sans mal engin, par laquele il pouroient bien aler en la terre de Surie [VILLEH., LIX]
    Tot cil qui sont d'engin et d'art Sont mès tuit apelé Renart [, Ren. 107]
    Li morsiax qui fu en l'enging Fu de fromage de gaain ; Et li laz estoit estendus Par dessus deus paissons [pieux] fendus [, ib. 18380]
    Nicete [simple] fu [Jeunesse], si ne pensoit Nul mal, ne nul engin qui soit [, la Rose, 1272]
    La nuevisme vertu qui doit estre en cheli [celui] qui s'entremet de haillie, si est que il ait en li soutil engieng et hastif de bien esploitier [BEAUMANOIR, 26]
    En autre maniere pot fere pesquier [pêcher] à toutes manieres d'engiens qui sunt acoustumé à penre poissons [ID., XXXVIII, 18]
    Les copz [coups] des engins aus Sarrazins [JOINV., 220]
  • XIVe s.
    Aucun chante bien ou fait ymaiges ou aultres besognes sans art et sans doctrine par son engin qui est à ce naturellement enclin [ORESME, Eth. Prol.]
    Ne vous garantiront les murs ne les fossez, Ne grand pont-levëys, n'engins bien charpentez [, Guesclin. 18569]
  • XVe s.
    Ce mesme jour leverent ceux de Valenciennes un tres bel engin et bien jetant qui portoit les grosses pierres jusques dedans la ville et au chasteau [FROISS., I, I, 135]
    Et la tierce pierre fut si bien appointée qu'elle ferit l'engin parmi la flesche et la rompit en deux moitiés [ID., I, I, 136]
    Ceus de l'ost leur jetoient et envoyoient par leurs engins chevaux morts et bestes mortes et puans pour eux empunaiser [ID., I, I, 115]
    Moy meue de desir d'accomplir son bon vouloir, selon l'estendue de mon foible engin [CHRIST. DE PISAN, Charles V, I, 2]
    Est l'engin de l'enfant disposé à recepvoir telle discipline comme on lui veult bailler [ID., ib.]
    L'hostel n'estoit pas si grand, ne si peu de lui hanté tout en devotion, qu'il ne seust bien les engins [êtres] [LOUIS XI, Nouv. XI]
    Ils pensoient et nuit et jour par quelle façon et moyen ils se pourroient rencontrer, mais ils n'y savoient engin [moyen] trouver [ID., ib. XLVI]
  • XVIe s.
    Après cestui troisiesme succeda L'aage d'airain, qui les deux exceda D'engin mauvais [MAROT, IV, 18]
    Tout son engin, quant à la cognoissance de Dieu, est pure obscurité [CALV., Inst. 197]
    Par cet artifice ils eviterent le peril et acquirent louange, verifians ce vieux proverbe françois, qu'engin vaut mieux que force [LANOUE, 657]
    Engins de baterie à tirer au loing [AMYOT, Timol. 18]
    Il le meit entre les mains de Pelopidas, en le priant que, s'il cognoissoit qu'il leur eust fait quelque trahison ou aucun tour de mal engin, ilz feissent de cet enfant comme d'un ennemy [ID., Pélop. 17]

ÉTYMOLOGIE

  • Norm. engin, ruse ; provenç. engen, engein, engienh, engin ; espagn. ingenio ; portug. engenho ; ital. ingegno ; du lat. ingenium, de ingenere, mettre dans ....de naissance, de in, en, et genere (voy. GÉNÉRATION).

engin

ENGIN. n. m. Machine, instrument. Engins de destruction. Engins de guerre.

Il signifiait autrefois Adresse. Il n'est plus employé dans ce sens que dans le vieux proverbe : Mieux vaut engin que ruse.

engin

Engin, et instrument, Machinatio.

Tout instrument et engin mechanique, Machina.

Un engin à tirer de l'eau, Antlia.

Appliquer un engin pour monter ou descendre quelque chose, Apponere machinam.

¶ Engin et entendement, Ingenium. Cautele, astuce, Astus, Dolus, par force ou par engin ils entrerent dans le fort, Vi aut dolo.

Mal engin, Dolus malus.

Un homme sans mal engin, Homo candidus. Bud. ex Plinio.

Sans mal engin, Simpliciter virtutem alicuius aestimare. Bud. ex Curtio.

Cecy est sans mal engin, Il ne peut avoir en cecy mal engin, Nulla in hoc captio est. B. ex Vlp.

engin


ENGIN, s. m. [An-gein.] Autrefois, Industrie. Il s'est conservé dans ce proverbe: Mieux vaut engin que force. — Avant l'usage des canons, on apelait engin de guerre, les machines dont on se servait à la guerre. Aujourd'hui, engins se dit des Instrumens dont on se sert dans la méchanique, pour élever des fardeaux, comme grûe, guindal, moufles, etc. — Engins de pêcheurs, les différens filets qui servent à la pêche. = On apèle, par râillerie, engin, un outil qui n'est pas propre ou assez fort pour faire quelque chôse. "Quel engin me donez-vous là? Un engin à prendre mouches.

Synonymes et Contraires

engin

nom masculin engin
1.  Machine à emploi précis.
2.  Familier. Objet dont on ignore le nom.
chose -familier: bidule, machin, truc.
Traductions

engin

engine, instrument, machineGerätснасть導向飛彈apparecchio, meccanismo, mezzoсъоръжения齒輪gear기어redskap (ɑ̃ʒɛ̃)
nom masculin
machine, appareil

engin

[ɑ̃ʒɛ̃] nm
piece of machinery, piece of equipment
engin agricole → piece of agricultural machinery
engins agricoles → agricultural machinery
engin de levage → piece of lifting equipment
(d'exploration, à moteur)vehicle
(péjoratif)contraption
(AVIATION) (= avion) → aircraft inv
(MILITAIRE) (= missile) → missile
engin blindé → armoured vehicle (Grande-Bretagne), armored vehicle (USA)
engin explosif → explosive device
engins spéciaux → missiles