engoué, ée

Recherches associées à engoué, ée: engouer

ENGOUÉ, ÉE

(an-gou-é, ée) part. passé.
Dont le gosier est obstrué. Engoué par des morceaux avalés gloutonnement.
Fig. Saisi d'engouement.
Mme de la Fayette vous a vue, elle me mande que vous causâtes fort ensemble, qu'elle est engouée de vous, c'est son mot [SÉV., Lett. 4 févr. 1685]
Notre duchesse de Bourgogne, qui, malgré tout son mérite, est un peu trop engouée de la dance, des bals et des mascarades [MAINTENON, Lett. au D. de Noailles, 25 janv. 1711]
L'âge ne m'a pas guéri de ce défaut [s'éprendre d'une étude], il ne l'a pas diminué ; et, maintenant que j'écris ceci, me voilà, comme un vieux radoteur, engoué d'une autre étude inutile où je n'entends rien [J. J. ROUSS., Confess. V]