engouement

engouement

n.m.
Fait de s'engouer ; goût très vif et soudain pour qqn, qqch : Son engouement pour cette mode a duré quelques semaines passade

ENGOUEMENT

(an-gou-man) s. m.
Embarras dans le gosier.
Terme de médecine. Obstruction d'un conduit ou d'une cavité quelconque par des matières accumulées. Engouement d'une hernie, arrêt et accumulation des matières dans l'anse intestinale que contient le sac herniaire. Terme de vétérinaire. Engouement du feuillet, accumulation de matières alimentaires durcies, entre les lames de cet estomac. Engouement du jabot, réplétion outrée de cette poche.
Fig. Sentiments favorables et excessifs que l'on conçoit sans grande raison pour quelqu'un ou quelque chose. Son engouement pour cet ouvrage, pour cette personne est extrême.
L'engouement du duc de Villeroy [pour le titre de maréchal] dura plusieurs années [SAINT-SIMON, 5, 68]
Approuvant, dédaignant, sans rechercher les motifs de mon engouement ou de mon dédain [DIDEROT, Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 3, dans POUGENS]
Toute ma crainte, en voyant cet engouement et me sentant si peu d'agrément dans l'esprit pour le soutenir, était qu'il ne se changeât en dégoût [J. J. ROUSS., Conf. x]
Son engouement outré pour ou contre toutes choses qui ne lui permettait de parler de rien qu'avec des convulsions [ID., ib. X]
Une pièce fugitive de Scarron prouve encore de quel engouement on peut être pour les chats [MONTCRIF, dans DESFONTAINES]
C'est beaucoup pour ce pays, où vous savez que le premier jour est pour l'engouement, le second pour la critique, et le troisième pour l'indifférence [LAHARPE, Correspond. t. III, p. 361, dans POUGENS]
Elle ne juge plus d'après l'extérieur les phrases et les démonstrations ; elle est guérie de l'engouement [Mme DE GENLIS, Adèle et Théod. t. III, lett. 58, p. 408, dans POUGENS]
L'amour peut s'égarer dans ses premières affections et surtout par l'éducation ; il y puise des fantaisies et des engouements [BERN. DE ST-P., Harm. liv. VII, De l'amitié]

engouement

ENGOUEMENT. n. m. Action de s'engouer ou Résultat de cette action. On ne saurait le faire revenir de son engouement. Son engouement pour cet ouvrage, pour cette personne est inconcevable, ridicule.

engouement


ENGOUEMENT, s. m. ENGOUER, v. a. [An-goû-man, gou-é: l'e, dans le 1er, ne se prononce pas; plusieurs même écrivent comme on prononce, engoûment.] Engoûment et engouer, se disent au propre, de ce qui empêche le passage du gosier. — Au figuré, où ils sont plus usités, sur-tout depuis quelque temps, ils expriment l'action de se préocuper avantageûsement d'une persone, d'un ouvrage. "On ne sauroit le faire revenir de son engouement. "Il s'est engoué, il est engoué de cette persone, de cet Auteur, de cette Pièce.
   Le meilleur caractère a souvent sa manie;
   La sienne est l'engoûment; et quand sa fantaisie
   Est frappée une fois en faveur de quelqu'un,
   Donnez-lui des avis, il n'en écoute aucun.
       Palissot.
Rem. Engoué était aparemment encôre nouveau du temps de Mde. de Sévigné, car elle le relève, quoique sans le désaprouver. "Mde. la Fayette me mande qu'elle est engouée de vous: c'est son mot.
   ENGOUEMENT est de ce siècle. L'Ab. des Fontaines ne le pouvait soufrir: il est reçu aujourd'hui, et il est même à la mode, parce que le vice qu'il exprime est plus comun que jamais. "L'engoûment, l'enthousiasme, le fanatisme littéraire, philosophique, économique, prétendu patriotique, etc., caractérisent ce siècle.

Synonymes et Contraires

engouement

nom masculin engouement
Fait de s'engouer pour.
admiration, emballement, enthousiasme, mode, passion -familier: tocade, toquade -littéraire: entichement.
Traductions

engouement

craze, zestהשתלהבות (נ), התלבות (נ), נלהבות (נ), שלהוב (ז), שִׁלְהוּב, הִשְׁתַּלְהֲבוּתrage, bevlieging, animoinfatuazione, scalmana, entusiasmoتـَمَتُّعnadšenígejstBegeisterungζωντάνιαbríoinnostuspolet沸き立つ喜び흥취iverzapałentusiasmoинтересaptit påความสนุกสนานhazsự say mê热情 (ɑ̃gumɑ̃)
nom masculin
enthousiasme pour qqn, qqch un engouement pour l'histoire

engouement

[ɑ̃gumɑ̃] nmpassion
engouement pour qn → infatuation for sb
engouement pour qch → a craze for sth