engraissé, ée

ENGRAISSÉ, ÉE

(an-grè-sé, sée) part. passé.
Rendu gras. Cet enfant engraissé depuis que je ne l'ai vu.
Ses troupeaux engraissés dans ces beaux pâturages [DELILLE, Énéide, VIII]
Par extension.
Les mots pleins de l'onction divine opèrent secrètement ; on s'en nourrit, l'âme en est engraissée [FÉN., t. XVIII, p. 439]
Fig. Ces champs engraissés du sang de nos soldats.
Fig. Enrichi.
J'estime autant Patru même dans l'indigence Qu'un commis engraissé des malheurs de la France [BOILEAU, Épît. v.]