enoiseler

ENOISELER

(an-noi-ze-lé) v. a.
Terme de fauconnerie. Instruire l'oiseau, l'accoutumer au gibier.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    On a moult tart enoiselé [instruit] Un niais plein de folour [, Poésies mss. Vatican, n° 1522, f° 165, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Cette armée, mal enoizelée de ses premiers coups, trouva du rafraichissement à Chasteau-Vilain [D'AUB., Hist. III, 62]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et oisel, oiseau.