enorgueillir

(Mot repris de enorgueillies)

s'enorgueillir

[ ɑ̃nɔrgœjir] v.pr.(de)
Tirer orgueil de : Ils s'enorgueillissent des succès de leurs enfants se flatter, se glorifier

enorgueillir

(sɑ̃nɔʀgœjiʀ)
verbe pronominal
devenir orgueilleux, fier de qqch s'enorgueillir de sa richesse

enorgueillir


Participe passé: enorgueilli
Gérondif: enorgueillissant

Indicatif présent
j'enorgueillis
tu enorgueillis
il/elle enorgueillit
nous enorgueillissons
vous enorgueillissez
ils/elles enorgueillissent
Passé simple
j'enorgueillis
tu enorgueillis
il/elle enorgueillit
nous enorgueillîmes
vous enorgueillîtes
ils/elles enorgueillirent
Imparfait
j'enorgueillissais
tu enorgueillissais
il/elle enorgueillissait
nous enorgueillissions
vous enorgueillissiez
ils/elles enorgueillissaient
Futur
j'enorgueillirai
tu enorgueilliras
il/elle enorgueillira
nous enorgueillirons
vous enorgueillirez
ils/elles enorgueilliront
Conditionnel présent
j'enorgueillirais
tu enorgueillirais
il/elle enorgueillirait
nous enorgueillirions
vous enorgueilliriez
ils/elles enorgueilliraient
Subjonctif imparfait
j'enorgueillisse
tu enorgueillisses
il/elle enorgueillît
nous enorgueillissions
vous enorgueillissiez
ils/elles enorgueillissent
Subjonctif présent
j'enorgueillisse
tu enorgueillisses
il/elle enorgueillisse
nous enorgueillissions
vous enorgueillissiez
ils/elles enorgueillissent
Impératif
enorgueillis (tu)
enorgueillissons (nous)
enorgueillissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais enorgueilli
tu avais enorgueilli
il/elle avait enorgueilli
nous avions enorgueilli
vous aviez enorgueilli
ils/elles avaient enorgueilli
Futur antérieur
j'aurai enorgueilli
tu auras enorgueilli
il/elle aura enorgueilli
nous aurons enorgueilli
vous aurez enorgueilli
ils/elles auront enorgueilli
Passé composé
j'ai enorgueilli
tu as enorgueilli
il/elle a enorgueilli
nous avons enorgueilli
vous avez enorgueilli
ils/elles ont enorgueilli
Conditionnel passé
j'aurais enorgueilli
tu aurais enorgueilli
il/elle aurait enorgueilli
nous aurions enorgueilli
vous auriez enorgueilli
ils/elles auraient enorgueilli
Passé antérieur
j'eus enorgueilli
tu eus enorgueilli
il/elle eut enorgueilli
nous eûmes enorgueilli
vous eûtes enorgueilli
ils/elles eurent enorgueilli
Subjonctif passé
j'aie enorgueilli
tu aies enorgueilli
il/elle ait enorgueilli
nous ayons enorgueilli
vous ayez enorgueilli
ils/elles aient enorgueilli
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse enorgueilli
tu eusses enorgueilli
il/elle eût enorgueilli
nous eussions enorgueilli
vous eussiez enorgueilli
ils/elles eussent enorgueilli

ENORGUEILLIR

(an-nor-gheu-llir, ll mouillées, et non an-nor-gheu-yir, an prononcé comme dans antérieur ; quelques-uns prononcent é-nor-gheullir ; mais cette prononciation est contraire au bon usage) v. a.
Rendre orgueilleux. Les succès l'enorgueillissent.
Immolez, dis-je, sire, au bien de tout l'État Tout ce qu'enorgueillit un si grand attentat [CORN., Cid, II, 9]
Fig.
Ni ces cristaux dont l'Inde enorgueillit ses bords [LEBRUN, Élég. I, 5]
S'enorgueillir, v. réfl. Devenir orgueilleux.
La Grèce a produit de mon temps plusieurs grands hommes dont elle peut s'honorer, trois surtout dont elle doit s'enorgueillir, Épaminondas, Timoléon et Phocion [BARTHÉL., Anach. ch. 82]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li emperere .... s'enorgueilli mout envers les barons et envers ceus qui tant bien li avoient fait et servi [VILLEH., XCII]
    Et ce ont li preudome establi pour les garçons qui s'enorgueillissent, ains qu'il aient fait la moitié de leur terme ou le quart [, Liv. des mét. 236]
  • XVe s.
    Or se gardent [les Gantois] de eux enorgueillir et leurs capitaines aussi ; mais non feront [FROISS., II, II, 158]
  • XVIe s.
    Afin que les honneurs ne nous enorgueillissent [CALV., Inst. 552]
    Afin qu'ils ne s'enorgueillissent point en vaine gloire [ID., ib. 558]
    Tout ainsi que l'ennemy se rend plus aigre à notre fuite, aussi la douleur s'enorgueillit à nous veoir trembler soubs elle [MONT., I, 305]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et orgueil ; provenç. enorgolhosir.

enorgueillir

ENORGUEILLIR. (EN se prononce AN.) v. tr. Rendre orgueilleux. Les succès l'enorgueillissent. La fortune l'a bien enorgueilli. S'enorgueillir de son savoir, de ses richesses.

enorgueillir

s'Enorgueillir, Tumere, Efferre animos, Superbire.

Le bruit enorgueillit, Inflat animos rumor.

Enorgueillis en la confiance de leur droit, Iuris sui fiducia feroces, B.

enorgueillir


ENORGUEILLIR, ou bien mieux, ENNORGUEUILLIR, v. act. [A-nor-gheu-gli: mouillez les ll. L'usage est pour la 1re manière; mais la prononciation exigerait qu'on adoptât la 2de. Pour la double n, voyez-en la raison à ENN et à ENIVRANT, etc. Pour l'u ajouté après l'e, voyez CUEILLIR. — M l'Abé du Resnel écrit orgueuil, et c' est ainsi qu'on devrait écrire. En écrivant, comme on le fait communément, enorgueillir, on serait porté à prononcer énorghégli: ue n'exprime pas le son de la dipht eu. Voyez ORGUEIL.] Ennorgueuillir, rendre orgueuilleux. "Les succès l'ont ennorgueuilli. "De quoi vous ennorgueuillissez-vous? "Je m'ennorgueillis justement d'être le fils d'un tel père. Th. d'Educ. Le Magistrat. "Ces rivaux (les Anglais) enrichis de nos dépouilles, enorgueillis pendant cinq cens ans de nos écarts, et devenus grands par la fatalité, qui nous empêchoit de nous élever. Linguet.

Synonymes et Contraires

enorgueillir (s')

verbe pronominal enorgueillir (s')