enquêteur

(Mot repris de enquêtrice)

enquêteur, euse

ou

trice

n.
Personne qui mène une enquête : Deux enquêteuses interrogent les électeurs 1. sondeur

enquêteur

(ɑ̃kɛtœʀ) masculin

enquêtrice

(ɑ̃kɛtʀis) féminin
nom
personne qui est chargée d'une enquête un enquêteur de police chevronné être enquêtrice pour un institut de sondage

ENQUÊTEUR

(an-kê-teur) s. m.
Autrefois juge ou officier qui avait pouvoir de faire des enquêtes. Adj. Juge enquêteur.
On nomme un commissaire enquêteur ; on nomme un expert ; on ouvre une enquête à la mairie [DUPONT-WHITE, Centralisation, p. 65]
Celui qui s'enquiert.
Fuis ces grands enquêteurs, curieux de nouvelles [NIC. RAPIN, p. 105, dans RAYNOUARD, enquistaire]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et de l'office as auditeurs est-il parlé au chapitre qui parole des auditeurs et enquesteurs [BEAUMANOIR, VI, 15]
  • XVe s.
    Et peu de temps après vint et arriva à Paris Monsieur de Chastillon, grant maistre enquesteur et general reformateur des eaux et forests [J. DE TROYES, Chr. 1469]
  • XVIe s.
    Il est juge enquesteur et tesmoin tout ensemble [DU BARTAS, p. 318, dans RAYNOUARD]

ÉTYMOLOGIE

  • Enquêter ; provenç. enquistaire.

enquêteur

ENQUÊTEUR, EUSE. adj. Il se disait autrefois d'un Juge qui était commis pour faire des enquêtes. Commissaires examinateurs et enquêteurs.

Il s'emploie aujourd'hui comme nom pour désigner Celui, celle qui est chargé de faire des enquêtes pour un bureau de bienfaisance, pour une oeuvre de charité, etc.

Traductions

enquêteur

lid van enquêtecommissie, onderzoeker/-kster

enquêteur

inquirente

enquêteur

investigator

enquêteur

[ɑ̃kɛtœʀ, tʀis] nm/f
(administration, justice)person conducting an inquiry
(sondage)pollster